Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

01 44 71 02 18 - 06 11 13 27 80 docteurvincentmasson@gmail.com

Tout comprendre des implants fessiers avant de se lancer !

implant fessier chez une femme pour des fesses rebondies

Les implants fessiers ont pour objectif d’obtenir des fesses rebondies et bombées. À l’instar de la pose de prothèses mammaires, la pose de prothèses de fesses fait partie des interventions de chirurgie esthétique les plus pratiquées. Cet engouement s’explique d’une part par l’évolution des standards de beauté, et d’autre part par le développement de technique chirurgicale permettant l’obtention de résultats naturels et sur-mesure.

Qu’est-ce qu’un implant fessier ?

Les implants fessiers sont des prothèses fabriquées en gel de silicone cohésif spécialement conçu pour la fesse. Utilisées depuis plus de 40 ans, elles sont très proches de la consistance d’une vraie fesse et sont étudiées pour répondre aux contraintes de la position assise. Au cours de ces dix dernières années, les implants fessiers ont bénéficié d’importantes avancées technologiques, améliorant d’autant plus leur sécurité et leur capacité à rendre un résultat naturel. Beaucoup moins fluide qu’autrefois, le gel de silicone cohésif ne se diffuse pas dans la fesse en cas de rupture de l’implant.

Les implants fessiers sont disponibles en plusieurs formes : rondes, biconvexes, ovales ou anatomiques. La forme biconvexe est celle qui est généralement la plus utilisée. Les volumes des prothèses de fesses vont de 300 à 570 cc. Le volume moyen est de 430 cc. Le choix du type d’implant, en termes de forme et de volume, s’effectue en fonction de la forme de la fesse et des attentes du patient. La durée de vie des implants fessiers est de 12 ans en moyenne.

Quand avoir recours à des implants fessiers ?

Les implants fessiers sont principalement conseillés aux patients et aux patientes souhaitant donner du volume aux fesses, mais n’ayant pas suffisamment de réserve graisseuse pour réaliser un lipofilling. Ils permettent d’augmenter le volume et la projection des fesses. Pour redessiner les contours du fessier, la pose d’implants fessiers est fréquemment complétée par un lipofilling. Le lipofilling permettra de creuser la chute des reins, de retirer une culotte de cheval et de combler le creux sur la face latérale de la fesse.

La chirurgie d’implants fessiers concerne à la fois les hommes et les femmes ayant des fesses plates et des fesses relâchées avec un déficit de volume. Le fait d’avoir des fesses plates peut représenter un complexe important. Ce complexe peut être source d’inconfort en société et diminuer la confiance en soi. Bien que les fesses galbées et bombées soient généralement associées aux femmes, les hommes sont de plus en plus à souhaiter sauter le pas.

Le but de la pose de prothèses de fesses est d’augmenter le volume fessier, tout en donnant un joli galbe. Les implants fessiers donnent un résultat esthétique et définitif.

Comment se déroule la chirurgie d’implants fessiers ?

La pose d’implants fessiers est une chirurgie dite « esthétique ». L’intervention a lieu sous anesthésie générale et dure entre 1h30 et 2h.

Une incision est réalisée dans le sillon situé entre les deux fesses afin de pouvoir introduire les prothèses. Les prothèses sont généralement placées dans l’épaisseur même du muscle grand fessier. Cette position des implants permet de garantir une bonne stabilité de l’implant et de camoufler les contours de l’implant pour un aspect naturel. En effet, placé directement sous la peau, l’implant fessier pourrait se retourner ou être visible à l’œil nu. Un drain de Redon est mis en place au niveau de chaque implant fessier. Ce drain de Redon est indispensable pour éviter tout risque d’hématome.

Quelles sont les suites d’une chirurgie d’implants fessiers ?

L’hospitalisation dure une à deux nuits, et l’arrêt de travail entre deux et quatre semaines. Les suites opératoires sont assez douloureuses. Plusieurs facteurs tels que la distension de la peau, la proximité et compression du nerf sciatique, et la présence d’un muscle grand fessier très développé peuvent accentuer les douleurs ressenties après l’opération. Durant les jours d’hospitalisation, une perfusion est prévue afin de délivrer les médicaments nécessaires pour calmer les douleurs. Pendant les trois premiers jours, il est interdit de se tenir en position sur le dos. Un panty de contention doit être porté 24 h / 24 durant environ 15 jours.

Le résultat définitif de la chirurgie d’implant fessier est définitif au bout de 3 à 6 mois. Il s’agit d’attendre que les prothèses de fesses se positionnent bien et que l’œdème s’estompe. La sensibilité des fesses revient petit à petit dans les semaines qui suivent l’intervention. Au bout de 12 mois, la cicatrice aura atteint son aspect définitif.

À domicile, une convalescence de deux semaines est généralement nécessaire. Une vigilance particulière doit être apportée aux soins post-opératoires afin d’éviter les risques d’infections ou toute autre complication.

Quelles sont les éventuelles complications des implants fessiers ?

La pose d’implants fessiers consiste à introduire un corps étranger dans l’épaisseur même du muscle grand fessier. C’est pourquoi il existe plusieurs complications possibles. Il peut s’agir d’une désunion de la cicatrice, d’un hématome, d’un durcissement de l’implant, ou d’un hématome qui peut nécessiter une nouvelle intervention. Un retrait de l’implant peut également être nécessaire dans le cas d’une infection.

Tout comme toutes les opérations, la chirurgie esthétique des fessiers avec pose d’implants nécessite des soins post-opératoires spécialisés afin d’éviter les complications. Aussi, il est fortement recommandé de faire appel à un chirurgien esthétique expérimenté pour garantir l’harmonie du résultat et la sécurité durant l’intervention. Le Docteur Vincent Masson est spécialisé en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Il dispose d’une grande expérience dans la pose d’implants fessiers. Inscrit au Conseil de l’Ordre des Médecins de Paris, le Docteur Vincent Masson réalise ses interventions au sein de cliniques parisiennes agréées en classe A par la Haute Autorité de Santé. Cette agrégation permet d’assurer une sécurité et une qualité de soin maximales.

Combien coûtent des implants fessiers ?

La pose d’implants fessiers coûte au minimum 7000 euros. Ce tarif, donné à titre indicatif, s’explique par le coût des prothèses, la durée de l’hospitalisation et la difficulté du geste chirurgical à effectuer. Le prix de la chirurgie d’implant fessier peut également être influencé par d’autres facteurs. Un devis est généralement fourni afin de détailler les coûts de l’intervention au patient. Considérée comme une chirurgie de confort, l’intervention n’est pas remboursée par l’Assurance Maladie.

Quelles sont les alternatives aux implants fessiers ?

La pose d’implants fessiers peut être complétée par la réalisation d’autres gestes de chirurgie esthétique ou de médecine esthétique. En fonction des besoins du patient et des résultats souhaités, le chirurgien pourra effectuer un Brazilian Butt Lift, une liposuccion,  ou encore des injections d’acide hyaluronique.

Author Info

kentin-canel6493

Nous contacter