Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Carcinome spinocellulaire

Egalement appelé carcinome épidermoide. Touche principalement les sujets âgés. Rôle de l’exposition au soleil, cicatrices anciennes, lésions locales précancereuses (kératose, bowen…), immunosuppression, toxiques, maladies génétiques, tabac.

20% des cancers de la peau.

A tendance à disséminer (tumeur maligne), c’est à dire à donner des métastases ganglionnaires et viscérales.

Lésion souvent ulcérée, bourgeonnante. Peu toucher les muqueuses. Fréquent sur les lèvres et toutes les zones photoexposées.

Le diagnostic est posé sur la biopsie par une analyse histologique.

Un bilan d’extension (radiographie, échographie, scanner) est souvent nécessaire pour rechercher une lésion métastatique.

Le traitement repose sur la chirurgie, parfois la radiothérapie et la chimiothérapie.

De nombreuses techniques chirurgicales sont possible et consistent dans tous les cas à :

  1. retirer la tumeur avec des marges de sécurité afin de prévenir la récidive (de 5 mm à 10 mm voire 20 mm)
  2. Rétirer d’éventuels ganglions métastatiques (curage ganglionnaire)
  3. à couvrir la perte de substance induite. Le rôle du chirurgien plasticien est alors majeur car la reconstruction fait appel aux techniques d’exérèse suture, aux greffes de peau et parfois aux lambeaux.