Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

01 44 71 02 18 - 06 11 13 27 80 docteurvincentmasson@gmail.com

Le French Breast Lift (FBL) par le Dr Masson

cure de ptose avec mastopexie cicatrices en T et implants mammaires dual plan  selon technique du FBL French Breast Lift bonnet c

Le lifting des seins en cas de ptose mammaire

La chirurgie esthétique des seins vise des résultats les plus naturels possible. Il faut au maximum éviter d’avoir l’aspect dès lors que cela est possible de seins refaits avec un écart trop important entre les 2 seins, un aspect de marche d’escalier dans le décolleté ou des plis visibles. Et bien entendu il faut au maximum minimiser les cicatrices.

cure de ptose mastopexie et implants mammaires dual plan bonnet c

Cure de ptose mastopexie en T et implants mammaires en silicone dual plan bonnet c

A qui s’adresse le lifting mammaire ?

Le French Breast Lift s’intéresse avant tout aux patientes présentant une ptose mammaire. Une ptose mammaire est un sein vidé et tombant. Le contenu est modifié avec une perte de volume et de densité, le sein devient mou. Le contenant est également modifié par relâchement de la peau avec une peau en excès.

Comment se déroule un lifting mammaire ?

La technique pour corriger cela consiste à associer une cure de ptose c’est un dire un lifting de la peau du sein (mastopexie) avec une augmentation mammaire, soit par lipofilling (transfert de graisse), soit par implant mammaire ou prothèse mammaire.

Le lifting des seins va t il laisser des cicatrices ?

On va avant tout définir quelle technique de cure de pose est indiquée. Il existe 4 stades de ptose mammaire en fonction de la façon dont le sein tombe. Dans les stades 1 l’aréole est encore au dessus du sillon sous mammaire, dans les stades 4 cette dernière va franchir et dépasser le sillon sous mammaire. En fonction du degré de ptose la cicatrice va être différente. Pour les ptoses légères une simple cicatrice autour de l’aréole (plastie périaréolaire ou round block) va suffire. Attention cependant au risque que l’aréole s’élargisse avec le temps. Si la cicatrice est visible on pourra réaliser par la suite une dermopigmentation afin de la camoufler. Pour les ptoses plus importantes il est indispensable de réaliser une cicatrice verticale qui inquiète souvent les patientes. Il faut savoir cependant que celle ci à tendance à s’estomper avec les années pour devenir quasi invisible. Cette cicatrice verticale permet de déconcentrer le sein selon un vecteur horizontal. Enfin les cas majeurs avec une aréole qui descend beaucoup sous le sillon sous mammaire il n’y a pas le choix il faut également réaliser une cicatrice sous mammaire (aspect de cicatrices en T ou ancre inversée) afin de retirer tout ce qui dépasse sous le sillon. Cette cicatrice située dans le sillon sous le sein est souvent rouge les premiers mois surtout sur les extrémités mais heureusement est camouflée sous la poitrine. Les conséquences à connaitre sont une diminution potentielle de la sensibilité de l’aréole, un allaitement qui n’est toujours pas possible et des cicatrices qui sont parfois défectueuses malgré les protocoles mis en place (suture par surjet intradermique monocryl résorbable, laser urgotouch, pressothérapie par pansements siliconés).

Ensuite il convient de corriger le contenu du sein. Soit avec un lipofilling. On va prélever de la graisse là où elle est en excès (culotte de cheval, ventre, flancs, poignées d’amour, cuisses, genoux) et la réinjecter. Cette technique n’est pas forcément la meilleure dans cette indication car la graisse injectée est molle et risque de ne pas régaler assez la poitrine. De même les suites opératoires sont plus compliquées et il y a toujours le risque de relâchement cutané après une liposuccion. La solution la plus adaptée semble être les implants mammaires. On va utiliser une prothèse de texture lisse ou nanotexturée depuis l’interdiction des macro textures principalement Biocell d’Allergan en avril 2019 devant le risque de LAGC. La prothèse est idéalement de forme ronde mais avec un gel très souple qui permet à l’implant de s’anatomiser en position debout et sans avoir le risque de rotation des implants mammaires anatomiques classiques. Enfin le gel est un gel de silicone cohésif. Bien entendu les prothèses ont une durée de vie limitée et ne sont pas dépourvues d’effets secondaires notamment les fameuses coques ou capsule qui certes restent rares mais existent tout de même (réaction de rejet de l’implant avec formation d’une cicatrice dure et inflammatoire autour). Les marques avec lesquelles je travaille habituellement sont Motiva ou Gcaesthetics (Eurosilicone ou Nagor). L’implant va avoir une projection ou un profil qui va définir sa taille. On utilise principalement des profils modérés ou hauts. Enfin l’implant n’est généralement pas mis devant le muscle (il va retomber avec le temps), pas derrière le muscle (le sein va retomber et l’implant rester haut avec le temps) mais en dual plan c’est à dire que la prothèse est posée à la fois devant le muscle (en bas du sein sous l’aréole) et derrière le muscle (au dessus de l’aréole). Afin d’illustre au mieux ces explications et de vous faire un avis sur cette technique retrouvez ici les galeries de photos avant après de la chirurgie de la poitrine.

L’association de ces 2 interventions (cure de ptose et implants mammaires ou French Breast Lift) donne des résultats naturels. Une hospitalisation de jour est suffisante, au maximum une nuit et il faut compter une semaine de récupération après. Le prix ou tarif habituel d’un lifting mammaire à Paris avec un chirurgien reconnu parmi les meilleurs en chirurgie esthétique à Paris est de 7500 à 9000 euros.

prothèse mammaire dual plan et cure de pose pour lifting du sein

Prothèse mammaire dual plan et cure de pose pour lifting du sein: French Breast Lift

 

Author Info

Vincent Masson

Vincent Masson

Nous contacter