Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Hyménoplastie à Paris ou Reconstruction hymen

L’hyménoplastie ou reconstruction de l’hymen est une opération de chirurgie esthétique et reconstructrice qui a pour but de reconstituer l’hymen et donc la virginité. L’hymen abîmé après un rapport sexuel est réparé. Il n ‘y a pas de trace visible de l’opération.

Dans quel contexte est réalisée une hyménoplastie (reconstitution de l’hymen) ?

Les demandes sont fréquentes et l’histoire des patientes venant consulter le Docteur Vincent Masson est souvent la même. Il peut s’agir :

  • D’une patiente ayant subi une agression sexuelle. La réparation de l’hymen fait partie du processus de reconstruction, il s’agit d’une façon d’effacer le traumatisme.
  • D’une patiente ayant une demande pour convenance personnelle. Après une histoire sentimentale finie avec un homme qu’elle croyait être le bon, la patiente désire retrouver son état antérieur pour oublier et tourner la page.
  • D’une patiente issue d’une famille traditionaliste dans laquelle les relations sexuelles avant le mariage sont bannies et la règle des draps nuptiaux marqués de sang au lendemain de la nuit de noces toujours d’actualité, signe d’un hymen intact et donc d’une virginité préservée. La virginité a été perdue avant la rencontre avec le futur mari et le mariage. La démarche est souvent réalisée à la dernière minute avant les noces et vécue comme honteuse par la patiente mais il s’agit souvent la seule façon pour elle de préserver cette coutume.

La reconstruction de l’hymen est une chirurgie qui se réalise le plus souvent pour des raisons religieuses avant le mariage. L’hymen est une petite membrane qui ferme une partie de l’entrée du vagin et signe la virginité. Elle est rompue lors du premier rapport sexuel (parfois par certains sports également). Sa déchirure lors du rapport va entraîner après l’effet de résistance une douleur plus ou moins importante et dans la majorité des cas un saignement.

Si une reconstruction est indiquée elle se réalise sous anesthésie locale et dure environ 20 minutes. Des points de suture sont mis en place pour refermer l’hymen ou un lambeau de muqueuse est crée pour reconstituer l’hymen. Dans l’idéal il faut attendre 3 semaines minimum avant le rapport sexuel pour être sûr que les fils se soient résorbés, qu’on ne puisse plus les sentir et que l’hymen soit bien solide. L’opération ne donne pas particulièrement de douleur après. Il faut juste éviter les bains, la piscine, les sports violents, les vibrations importantes et de toucher à l’intérieur. Dans la plupart des cas le rapport sexuel sera normal, comme la première fois, avec une résistance lors de la pénétration, la sensation de rupture de l’hymen et un saignement a lieu dans 95% des cas. Ce saignement n’est pas présent dans 100% des cas (avec ou sans reconstruction) car certaines personnes ne saignent pas beaucoup de base.

Comment est réalisée une hyménoplastie ou reconstruction d’hymen ?

La première étape est de consulter un chirurgien plasticien qui vous expliquera le déroulement de l’intervention ainsi que les prix et tarifs. Cette intervention n’est pas prise en charge par la sécurité sociale.

Tout ce qui sera révélé lors de cette consultation est soumis au secret médical. Personne ne peut consulter votre dossier ou avoir des informations sur cette consultation à part vous.

L’opération consiste à suturer l’hymen et à le refermer à partir des reliquats hyménaux. Les restes d’hymen sont parfois insuffisants pour permettre la reconstruction de l’hymen et une autre technique est alors possible. La réparation est solide et dure dans le temps.

Les fils sont très fins, quasi invisibles et sont résorbables (ils tombent seuls au bout de 15 jours environ). Il n’y a pas de cicatrice visible. L’opération est très rapide (environ 30 minutes). Il n’y a pas d’hospitalisation (vous entrez un matin et rentrez chez vous le soir). L’anesthésie est soit locale (injection de produit anesthésique et vous ne dormez pas), ou générale (vous dormez) mais très courte et légère.

Une fiche d’information sur l’hyménoplastie vous sera remise ainsi qu’un devis. Une seconde consultation est obligatoire avec votre chirurgien pour toute la chirurgie esthétique intime. Une date d’opération pourra être programmée. Il doit s’écouler selon la loi minimum 15 jours entre la première consultation et la reconstruction de l’hymen.

Que se passe-t-il après l’opération ?

Aucune personne ne peut avoir accès à votre dossier médical à part vous. Les douleurs sont limitées et durent quelques jours, n’empêchant pas de marcher. Il n’y a pas besoin de pansement. Une simple protection dans la culotte suffit. Un médicament antalgique équivalent du paracétamol suffit à calmer ces douleurs dans la majorité des cas. Il faut se reposer 2 à 3 jours après l’opération, attendre 15 jours à 3 semaines avant de refaire du sport ou de nager en piscine et 3 semaines avant d’avoir un rapport sexuel (durée de la cicatrisation).

L’hymen reconstruit est semblable à un hymen vierge et il va normalement saigner lors du rapport sexuel.

Peut-il y avoir des complications ?

Si vous êtes jeune et en bonne santé, les complications sont très rares. Comme pour toutes les opérations on peut rencontrer des saignements ou des douleurs plus important que la normale, des troubles passagers de sensibilité. Pour éviter les problèmes de cicatrisation de l’hymen il est important d’arrêter de fumer un mois avant la reconstruction de l’hymen.

Quel est le prix de l’hyménoplastie ?

Le tarif est fonction de la technique employée et vous sera indiqué par le Docteur Vincent Masson en consultation. A partir de 1800 euros.

Fiche résumé d’une opération de reconstruction de l’hymen

Avant l’hyménoplastie :

  • deux consultations avec votre chirurgien plasticien
  • une consultation avec l’anesthésiste si anesthésie générale choisie
  • 15 jours minimum entre la première consultation et l’opération
  • Secret médical absolu (pas de communication de votre dossier)

L’hyménoplastie :

  • Pas d’hospitalisation (entrée le matin, sortie en fin de journée)
  • Anesthésie locale ou générale
  • Pas d’aspirine, anti-inflammatoire, avant l’intervention. Tabac à éviter.
  • Durée de l’intervention : 30 minutes
  • Pas de cicatrice visible

Après l’hyménoplastie :

  • Repos 2 à 3 jours
  • Pas de pansement à faire mais bonne hygiène après être allée aux toilettes
  • Protection dans la culotte en cas de saignements légers
  • Pas de fils à retirer
  • Douleurs modérées quelques jours soulagées par du paracetamol
  • Possibilité de marcher
  • Pas de sport 2 à 3 semaines
  • Attendre 3 semaines pour avoir un rapport sexuel