Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

01 44 71 02 18 - 06 11 13 27 80 docteurvincentmasson@gmail.com

Chirurgie esthétique et système immunitaire, comment préparer son corps avant une opération esthétique ?

Comment préparer son organisme et son corps avant une intervention de chirurgie esthétique afin d’arriver le jour J dans les meilleures conditions possibles ?

Notre système immunitaire est très important pour supporter au mieux l’anesthésie générale, avoir une cicatrice la plus jolie et invisible possible, diminuer les risques d’infection et avoir la période post-opératoire la plus simple qu’il soit possible d’avoir.
masque coronavirus

 

La première mesure est bien entendu d’arrêter de consommer des toxiques dont le plus fréquent est le tabagisme. On le répète encore une fois il est indispensable d’arrêter de fumer avant une intervention car le tabagisme augmente considérablement les complications post-opératoires et diminue le résultat de votre opération. Surtout quand une greffe est réalisée comme dans les lipofilling du sein.

De nombreuses plantes et substances sont connues pour renforcer l’immunité.

L’echinacée est la plante la plus connue en prévention des infections. Elle est originaire d’Amérique du nord et déjà il y a longtemps les indiens utilisaient cette plante en médecine. On retrouve dès le 17ème siècle la trace d’utilisation de cette substance dans les traités médicinaux. Les phénols (notamment l’echinacoside) et certains polysaccharides semblent être les substances ayant un rôle sur le système immunitaire. L’échinacée est un peu tombée dans l’oubli vers les années 50 avec la découverte des antibiotiques mais elle était très usitée avant. La prise d’ecchynacée serait utile en prévention des infections virales respiratoires (rhinovirus, rhumes, sinusites, laryngites, mal de gorge…) mais pas en traitement curatif. Certaines études évoquent tout de même une diminution de la durée des symptômes de certaines viroses bénignes.

Un grand classique étant d’arriver à la clinique ou à l’hôpital avec de la fièvre, de la toux, une rhinite et autres symptomes respiratoires le jour de son intervention de chirurgie plastique et de voir son intervention reportée, mieux vaut prévenir ce risque si possible. En effet une intervention de chirurgie non vitale et nécessitant une anesthésie générale ne pourra avoir lieu si le patient arrive malade pour son intervention. Même une simple virose peut se transformer en pneumonie et toutes les maladies qui font tousser sont très incommodantes en post opératoire car la toux augmente les douleurs sur le site opératoire, notamment en cas de chirurgie mammaire ou chirurgie des seins et chirurgie du ventre (plastie abdominale, lipoaspiration du ventre, dermolipectomie…). Que ce soit en comprimés, en capsules, infusion, décoction peut s’envisager avant votre opération. Dans tous les cas jamais plus qu’un mois de cure afin d’éviter de fatiguer trop son système immunitaire en le surstimulant, à éviter pendant la grossesse, dans les cas de maladies systémiques et en cas d’allergie. Enfin attention ne pas consommer trop de café durant le traitement. On peut recommander la prise d’une dose par jour pendant les 21 jours précédents l’intervention de chirurgie esthétique.

eucalyptus chirurgie esthétique

L’eucalypstus aurait également un effet biostimulant sur le système immunitaire. Il s’agit d’une plante originaire d’australie mais que l’on retrouve maintenant un peu partout à la surface de notre planète. Elle est utilisée en plus des traitements médicaux classiques en physiothérapie sur les infections respiratoires, en fumigations, en décoction et sous forme d’huiles essentielles. L’huile essentielle d’eucalypsus radiata a une activité décrite antivirale, antifongique et bactéricide, anti inflammatoire et immonostimulante qui semble très intéressante. Elle peut avoir un intérêt en diffusion atmosphérique dans les jours précédents l’intervention de chirurgie esthétique et dans les jours suivants. L’odeur est d’ailleurs très agréable… Certains préfèreront la très classique huile essentielle de ravintsara pour ses propriétés anti-infectieuses.echinacea chirurgie esthétique

Les abeilles sont d’un précieux secours. Si l’abeille venait à disparaitre, l’homme n’aurait plus que quelques années à vivre. Cette phrase souvent attribuée (à tord) à Albert Einstein n’est peut-être pas tant que ça à prendre à la légère.

Le propolis en prévention des infections. La propolis est un enduit fabriqué à partir de plusieurs résines végétales, d’huiles essentielles, de
cire et de vitamines par les abeilles et qui sert à protéger la ruche en l’isolant, en l’étanchéifiant et en assurant son asepsie c’est-à-dire l’absence de microbe en son sein. C’est une couche protectrice hygiénique. Elle fut utilisée il y a longtemps comme antiseptique et accélérateur de cicatrisation. Son utilisation sur quelques semaines (pas trop sinon il existe un risque de résistance) et en l’absence d’allergie peut se discuter avant une intervention en période à risque d’infection ORL. En association avec le miel de thym la propolis peut se révéler un excellent produit pour la cicatrisation après la chirurgie esthétique et je la recommande notamment sur les cicatrices de lifting ou de mini lifting au niveau du visage.

propolis chirurgie esthétique

La gelée royale. Très utilisée comme complément alimentaire pour lutter contre la fatigue, le stress et en période de convalescence post-opératoire. Attention aux allergies, comme la propolis la gelée royale a un très gros potentiel allergène. La légende de la gelée royale vient du fait que la reine des abeilles ne s’alimente que de cette substance qui contient des sucres, des protéines, des lipides, différentes vitamines, minéraux et oligo-éléments (vitamines B, calcium, fer, potassium…). Une cure avant votre opération de chirurgie esthétique peut être discutée en l’absence bien entendu de contre-indication. On peut avoir un bénéfice décrit sur le côté stimulant, résistance à la fatigue, diminution du stress, protection de l’organisme contre les agressions extérieures.

Pensez à votre intestin…

L’intestin a un rôle de barrage essentiel en laissant passer les nutriments essentiels à la vie dans notre sang et au contraire en filtrant toutes les particules et agents pathogènes. Une bonne alimentation riche en fruits et légumes est essentielle et on peut consommer des probiotiques. Les probiotiques sont des micro-organismes qui constituent la flore intestinale. Ils sont très utiles car ils protègent des micro-organismes nuisibles. Certaines interventions de chirurgie plastique nécessitent une antibiothérapie pendant l’intervention (l’anesthésiste réalise une antibioprophylaxie c’est-à-dire qu’il injecte par voie veineuse un antibiotique très fort pendant que le chirurgien opère) voire dans certains cas après l’intervention. C’est le cas par exemple des augmentations mammaires avec implants, des lifting du ventre ou plastie abdominale avec cure de diastasis. Les antibiotiques sont connus pour entraîner des perturbations de la flore bactérienne intestinale avec souvent pour conséquence une diarrhée ou des infections mycotiques. Il peut être utile dans ce contexte de réaliser une cure de probiotiques avant l’intervention ou pendant la durée du traitement antibiotique. Les bactéries lactiques comptent parmi les principaux probiotiques (lactobacilles, bifidobactériés).

vitamines chirurgie esthétique

 

Enfin agissez sur les carences éventuelles : La vitamine C, dans les fruits et légumes colorés et crus (poivrons, oranges, citrons, pamplemousse, fraisse, tomate…). Très utile à de nombreux niveaux en prévention, y compris sur les problèmes viraux. La classique vitamine D, agit sur la minéralisation, permet de luter contre le stress et est un facteur important dans la chaine immunitaire. Sardine, hareng, foie de morue, foie gras de canard et.. exposition solaire. Bref des aliments peu fréquents au quotidien. Une supplémentation en hiver peut s’envisager. Le Zinc, action importante comme anti-oxydant. Le Magnésium indispensable à la fonction de centaines d’enzymes. Enfin la vitamine E, également un excellent anti-oxydant.

tangerines-1721590_640

Pour toutes les interventions de chirurgie esthétique avec un risque potentiel infectieux, l’implantation d’un corps étranger comme une prothèse ou implant mammaire dans les augmentations mammaires ou certaines cures de ptose, des décollements importants (plastie abdominale ou dermolipectomie abdominale), la présence d’une greffe (lipofilling du sein ou transfert de graisse naturelle prélevée en liposuccion), il peut être bon :

  • de corriger avant l’intervention certains déficits en vitamines et oligo-éléments (vitamines B, C, D, magnésium, zinc)
  • de réaliser une cure naturelle de plantes (echinacée)
  • de ne pas sous estimer le pouvoir des produits issus des abeilles et notamment l’excellent mélange sur les cicatrice que l’ont souhaite les plus discrètes possibles : miel de thym et propolis.

Les dernières avancées technologiques (par exemple le laser urgotouch sur les cicatrices) ne doivent pas faire oublier certaines recettes plus anciennes mais qui dans certains cas peuvent se révéler efficaces en complément de la médecin plus traditionnelle et classique.  

 

Nous contacter