Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Chirurgie mammaire post-grossesse : retrouver une poitrine harmonieuse

femme seins tombants post grossesse

La grossesse est une expérience incroyable qui transforme non seulement la vie des femmes, mais aussi leur corps. L’une des transformations les plus marquantes concerne la poitrine. Pendant la grossesse et l’allaitement, les seins augmentent de volume, mais peuvent parfois perdre leur forme et leur fermeté après. De nombreuses femmes choisissent alors d’avoir recours à la chirurgie mammaire post-grossesse pour retrouver une poitrine harmonieuse.

Pourquoi envisager une chirurgie mammaire post-grossesse ?

Pendant la grossesse et l’allaitement, les seins peuvent subir des changements significatifs en termes de forme et de taille. Après l’allaitement, certains peuvent retrouver leur taille et leur forme d’origine, tandis que d’autres peuvent rester plus gros ou plus petits. Une chirurgie mammaire peut aider à restaurer la taille et la forme pré-grossesse des seins.

Affaissement des seins après la grossesse

La grossesse et l’allaitement peuvent également causer l’affaissement des seins. Cela est dû à l’étirement de la peau et des ligaments sous l’effet de l’augmentation du volume des seins. Une mastopexie ou un lifting des seins peut aider à remonter les seins affaissés et à restaurer une apparence plus ferme et plus jeune.

Aussi, certaines femmes peuvent constater une asymétrie mammaire plus prononcée après la grossesse et l’allaitement. Une chirurgie mammaire peut corriger cette asymétrie et aider à obtenir une apparence plus équilibrée.

Chirurgie mammaire post-grossesse : comment remonter la poitrine ?

L’apparence physique peut avoir un impact important sur la confiance en soi et le bien-être psychologique. De nombreuses femmes trouvent que retrouver leur apparence pré-grossesse peut les aider à se sentir plus confiantes et à l’aise dans leur corps. Cela passe par retrouver un beau ventre post-grossesse, mais également à restaurer la beauté et le galbe de la poitrine.

L’une des opérations courantes pour remonter la poitrine après la grossesse est la mastopexie, également connue sous le nom de lifting des seins. Cette procédure vise à corriger l’affaissement des seins, appelé ptose mammaire, qui peut survenir après la grossesse et l’allaitement.

Comment se déroule le lifting mammaire post-grossesse ?

Le lifting des seins, aussi appelé mastopexie, est une procédure chirurgicale qui vise à remonter et redessiner la poitrine après une grossesse, un allaitement ou simplement à cause de l’âge ou des fluctuations de poids. Le but est de redonner aux seins une apparence plus ferme et plus jeune.

La mastopexie se fait généralement sous anesthésie générale. Le chirurgien fait une incision (le plan d’incision varie en fonction du degré de ptose, de la taille des seins et des attentes de la patiente), enlève l’excès de peau, repositionne le tissu mammaire et l’aréole, et ferme ensuite l’incision. L’opération dure généralement entre 2 et 3 heures.

Les résultats d’un lifting des seins ne sont pas visibles immédiatement après l’opération en raison du gonflement. Au fur et à mesure de la guérison, le gonflement diminue et la nouvelle forme des seins devient plus apparente. Les cicatrices, bien que permanentes, s’estompent généralement avec le temps.

Associer lifting mammaire et augmentation mammaire post-grossesse ?

La grossesse cause parfois une hypotrophie mammaire. En effet, près une grossesse, ou à cours de la vie d’une femme, il est possible de perdre de la poitrine sans raison apparente. Lorsque la poitrine perd de son volume et de son galbe, le lifting mammaire peut être combiné avec une augmentation mammaire. Cette combinaison est une bonne option pour les femmes qui souhaitent à la fois remonter leurs seins et augmenter leur volume.

L’augmentation mammaire peut être réalisée à l’aide d’implants ou par l’intermédiaire d’un lipofilling mammaire :

  • Les implants mammaires : les implants mammaires sont disponibles en différentes tailles et formes, ce qui permet de faire son choix en fonction des objectifs esthétiques spécifiques de chaque patiente.
  • Le lipofilling mammaire : cette technique implique l’extraction de graisse d’une autre partie du corps de la patiente (généralement l’abdomen, les hanches ou les cuisses) par liposuccion. La graisse est ensuite purifiée et réinjectée dans les seins pour augmenter leur volume. Le lipofilling a l’avantage de produire des résultats plus naturels et d’éviter les risques associés aux implants, comme la rupture ou le déplacement. Cependant, le lipofilling ne permet pas d’augmenter autant le volume des seins que les implants.

Comment diminuer le volume de la poitrine post-grossesse ?

La réduction mammaire est une intervention chirurgicale qui permet de réduire le volume des seins. Elle peut être envisagée par des femmes dont les seins ont considérablement augmenté de volume après une grossesse et qui n’ont pas retrouvé leur taille initiale, ou par celles qui éprouvent un inconfort physique en raison de la taille de leurs seins. Tout comme l’augmentation mammaire, la réduction de la poitrine peut être combinée avec un lifting de la poitrine.

À la suite d’une discussion approfondie avec votre chirurgien concernant la taille et la forme idéales que vous souhaitez obtenir, la glande mammaire en excès sera retirée. Par la suite, l’aréole sera rehaussée à une position optimale et souvent diminuée en taille. Enfin, la peau sera minutieusement remodelée afin de garantir un bon soutien et une forme esthétiquement plaisante de la poitrine.

Chirurgie mammaire post-grossesse : quand programmer l’intervention ?

Le moment idéal pour programmer une chirurgie mammaire après une grossesse dépend de plusieurs facteurs.

Il est généralement recommandé d’attendre que votre poids soit stable avant de programmer une chirurgie mammaire. Les fluctuations de poids peuvent affecter le volume et la forme des seins, et une perte de poids après l’intervention peut modifier les résultats.

Si vous allaitez, il est conseillé d’attendre au moins 3 à 6 mois après avoir cessé d’allaiter avant de subir une chirurgie mammaire. Cela permet à vos seins de retrouver leur taille et leur forme « normales » après l’allaitement.

Comme pour toute intervention chirurgicale, il est important d’être en bonne santé générale avant de subir une chirurgie mammaire. Si vous avez des problèmes de santé non résolus, il peut être préférable d’attendre jusqu’à ce qu’ils soient traités.

Enfin, si vous prévoyez d’avoir d’autres enfants dans un avenir proche, il peut être préférable de reporter la chirurgie mammaire jusqu’après ces grossesses. Une nouvelle grossesse et un allaitement ultérieur peuvent modifier la taille et la forme des seins et affecter les résultats de la chirurgie.

La chirurgie mammaire post-grossesse est-elle prise en charge ?

Certaines interventions de chirurgie mammaire peuvent être prises en charge par l’Assurance Maladie si elles sont justifiées par des raisons médicales. Par exemple, une réduction mammaire peut être prise en charge si elle prévoit une perte de volume d’au moins 300 grammes par sein opéré. En revanche, si la chirurgie est réalisée pour des raisons purement esthétiques, elle n’est pas couverte par l’Assurance Maladie.

Leave a comment

À propos

Le Docteur Vincent Masson est chirurgien plasticien, titulaire du DESC de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, médaille d’or de chirurgie des hôpitaux de Paris, ancien chef de clinique et attaché à l’hôpital Saint Louis.

Joignez-nous

Copyright © 2024 Docteur Vincent Masson