Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les différents types d’implants mammaires : Choisir le bon

implant mammaire transparent

Au-delà des standards de beauté, de nombreux facteurs peuvent amener une personne à envisager une augmentation mammaire à l’aide d’implants. Que ce soit après une mastectomie, pour corriger une asymétrie ou tout simplement pour gagner en confiance et en estime de soi, le choix des implants mammaires est une décision importante et personnelle. Chaque type d’implant présente ses avantages. Découvrez tous les types d’implants mammaires disponibles et comment faire votre choix parmi ces différentes options.

Quels sont les différents types de prothèses mammaires disponibles ?

Un implant mammaire est une prothèse utilisée lors d’une intervention chirurgicale pour augmenter la taille des seins. L’insertion d’implants mammaires peut être effectuée pour des raisons purement esthétiques ou en tant que procédure reconstructive après une mastectomie due à un cancer.

Il existe diverses sortes d’implants mammaires, qui se distinguent par leur forme, leur enveloppe externe et leur contenu.

Cette diversité d’implants mammaires permet de satisfaire les désirs de toutes les patientes, en tenant compte de leurs propres standards de beauté. Peu importe le genre de prothèses sélectionné, l’objectif est d’obtenir un résultat esthétique qui soit à la fois le plus naturel possible et confortable pour la patiente.

Comment choisir le contenu de son implant ?

Bien que les implants mammaires en sérum physiologique aient certains avantages, comme l’absence de fuite de silicone en cas de rupture et la possibilité d’ajuster le volume pour corriger une asymétrie, ils sont désormais rarement utilisés. Cela s’explique par les inconvénients qu’ils présentent, dont notamment la sensation moins naturelle au toucher, l’apparition de coque sur prothèse, et une durée de vie plus courte. De plus, le sérum physiologique peut parfois fuir ou l’implant peut se dégonfler.

Les prothèses remplies de gel de silicone cohésif sont maintenant le choix privilégié par la plupart des chirurgiens et des patientes. Elles offrent une sensation naturelle et agréable au toucher, sont compatibles avec la grossesse et l’allaitement, ne sont pas associées à des maladies auto-immunes, des cancers ou des maladies rhumatologiques, et ont une durée de vie plus longue que les implants en sérum physiologique.

Toutefois, il est important de noter que malgré les avantages des implants en gel de silicone, certaines patientes peuvent préférer les implants en sérum physiologique, par exemple si elles ont déjà un volume significatif de sein avant l’intervention et refusent catégoriquement les prothèses en gel de silicone.

Comment choisir l’enveloppe de son implant ?

Les différentes surfaces d’implants disponibles comprennent les implants lisses, microtexturés et macrotexturés :

  • Les implants lisses : ces implants, avec leur surface la plus douce, ont la capacité de bouger légèrement dans le sein, ce qui peut donner un ressenti plus naturel. Cependant, ils ont un risque plus élevé de contracture capsulaire, une complication où le tissu autour de l’implant durcit. Exceptionnellement, dans le cas d’une mise en place retropectorale stricte (derrière le muscle grand pectoral), un implant lisse pourrait être approprié, mais il faut tenir compte d’un risque potentiel d’ascension de l’implant.
  • Les implants microtexturés/nanotexturés : selon la majorité des études scientifiques internationales sérieuses, ces implants présentent un risque moindre de contracture capsulaire par rapport aux autres types d’implants. Leur surface légèrement rugueuse aide à minimiser les mouvements de l’implant, favorisant ainsi le maintien de sa forme et de sa position.
  • Les implants macrotexturés : ces implants, avec une surface très rugueuse, étaient conçus pour adhérer aux tissus environnants, stabilisant l’implant. Cependant, depuis 2019, leur utilisation est déconseillée en France en raison d’un risque théorique, bien que rarissime, de lymphome anaplasique à grandes cellules du sein (LAGC). Par conséquent, la plupart de ces implants ont été retirés du marché.

Ainsi, le choix de l’enveloppe de l’implant mammaire dépendra de nombreux facteurs, notamment de votre anatomie, de vos objectifs esthétiques, et des recommandations de votre chirurgien. Il est essentiel de discuter de ces aspects avec votre chirurgien plasticien pour choisir l’enveloppe d’implant mammaire la plus adaptée à votre situation.

Comment choisir la forme de son implant ?

La forme de votre implant mammaire peut jouer un rôle majeur dans l’aspect et le ressenti de votre poitrine après la chirurgie. Plusieurs formes d’implants peuvent vous être proposées dans le cadre d’une pose de prothèses mammaires à Paris :

Les implants ronds

Ces implants sont les plus couramment utilisés dans les chirurgies d’augmentation mammaire, représentant plus de 80% du marché. En raison de l’emploi de gel de silicone cohésif relativement souple, les implants ronds ne restent pas parfaitement ronds une fois insérés, mais adoptent plutôt une forme de poire, plus pleine dans la partie inférieure, similaire à celle d’un sein naturel. Cela permet d’obtenir d’excellents résultats esthétiques, en particulier chez les patientes ayant une base mammaire déjà existante, qu’elle soit faible ou importante. Contrairement aux implants anatomiques, les implants ronds ne présentent pas de risque de rotation.

Les implants anatomiques

Ces implants, également appelés implants en forme de goutte, sont principalement utilisés dans les cas de reconstruction mammaire après mastectomie, lorsque le volume du sein est totalement absent. En chirurgie esthétique, ils ne sont utilisés que dans environ 20% des cas, principalement chez les patientes ayant très peu de tissu mammaire de base. Ces implants, qui reproduisent fidèlement la forme d’un sein naturel, présentent une partie supérieure doucement inclinée et une partie inférieure plus bombée, pour un rendu esthétiquement plus naturel. Cependant, leur principal inconvénient est le risque de rotation. Depuis le scandale lié au lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC), les implants anatomiques, qui sont majoritairement macrotexturés pour éviter les rotations, sont de moins en moins utilisés.

Les implants asymétriques

Ce type d’implant, différent en hauteur ou en largeur, n’est généralement pas utilisé en chirurgie esthétique, mais plutôt dans des cas complexes de reconstruction mammaire ou de malformations mammaires rares.

Les implants sur-mesure

Ces implants sont conçus en silicone rigide, leurs dimensions étant calculées à partir d’un scanner 3D. En raison de la vaste gamme d’implants proposée par différents fabricants, ces implants sur mesure ne sont généralement pas utilisés en chirurgie esthétique, mais plutôt dans des cas de reconstruction du thorax avec d’importantes dysmorphies du cadre osseux. De plus, leur coût est très élevé et leur texture n’est pas aussi naturelle que celle des autres types d’implants.

Quel volume d’implant choisir ?

Le choix du volume d’un implant mammaire est une décision très personnelle et doit être prise en tenant compte de divers facteurs :

  • Vos souhaits en matière d’esthétisme : vos objectifs esthétiques personnels sont un facteur clé pour déterminer la taille de l’implant. Certaines femmes préfèrent un look plus naturel et subtil, tandis que d’autres recherchent une augmentation plus notable.
  • Votre morphologie : votre morphologie jouera également un rôle important dans le choix de la taille de l’implant. Cela comprend la taille de votre cadre thoracique, la quantité de tissu mammaire existant, l’élasticité de votre peau et la symétrie de vos seins. Tous ces facteurs doivent être pris en compte pour assurer un résultat harmonieux et naturel.
  • Les conseils de votre chirurgie : il est essentiel d’écouter les recommandations de votre chirurgien. Ils ont l’expertise et l’expérience nécessaires pour vous aider à déterminer quelle taille d’implant sera la plus bénéfique pour vous. Il est essentiel d’avoir une discussion ouverte et honnête avec votre chirurgien pour arriver à une décision qui vous conviendra le mieux.

Les progrès dans le domaine des implants mammaires ont permis de développer un large éventail d’options, offrant ainsi aux patientes la possibilité de personnaliser leur chirurgie selon leurs besoins spécifiques. Le cabinet du Dr Masson est le premier à Paris à être équipé de la technologie de scan 4D Eve 4.0. Profitez de la possibilité de visualiser votre future poitrine en réalité augmentée, avec des implants mammaires, avant et après la chirurgie esthétique de la poitrine, lors de votre consultation pour une augmentation mammaire.

Leave a comment

À propos

Le Docteur Vincent Masson est chirurgien plasticien, titulaire du DESC de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, médaille d’or de chirurgie des hôpitaux de Paris, ancien chef de clinique et attaché à l’hôpital Saint Louis.

Joignez-nous

Copyright © 2024 Docteur Vincent Masson