Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Rajeunissement des seins : que faut-il savoir exactement ?

mains abimees

Avec l’âge, les seins peuvent perdre une partie de leur volume, en particulier dans la partie supérieure. La peau des seins peut également montrer des signes de vieillissement, comme des rides, des vergetures ou une texture de peau plus mince et moins lisse. Pour rajeunir sa poitrine en corrigeant une ptose mammaire, le lifting des seins reste l’option qui offre les meilleurs résultats. Découvrez les causes de la ptose mammaire et toutes nos solutions pour favoriser le rajeunissement de la poitrine.

Qu’est-ce que la ptose mammaire ?

La ptose mammaire est un terme médical qui désigne l’affaissement ou la chute des seins. Ce phénomène naturel se produit en raison de facteurs tels que l’âge, la grossesse, l’allaitement, les fluctuations de poids et la gravité. Le degré de ptose mammaire peut varier d’une femme à l’autre, avec des seins qui peuvent s’affaisser légèrement ou beaucoup.

Quels sont les grades de la ptose mammaire ?

La classification de la ptose mammaire (ou l’affaissement des seins) est souvent établie en quatre grades, en fonction de la position du mamelon par rapport au sillon sous-mammaire. Voici une description des quatre grades :

  • Le grade 1 ou ptose légère : Le mamelon est au même niveau que le sillon inframammaire mais domine le reste du sein. C’est souvent le résultat du vieillissement naturel et des effets de la gravité au fil du temps.
  • Le grade 2 ou ptose modérée : Le mamelon est situé en dessous du sillon sous-mammaire mais reste au-dessus du point le plus inférieur du sein. Ce grade est souvent le résultat de facteurs tels que la grossesse, les variations de poids, et/ou l’allaitement.
  • Le grade 3 ou ptose sévère : Le mamelon est nettement en dessous du sillon sous-mammaire et pointe vers le bas. Le sein a souvent perdu une grande partie de sa fermeté et de sa forme.
  • Le grade 4 ou pseudoptose : Il s’agit d’une condition dans laquelle les seins ont un affaissement sévère, mais le mamelon est soit au même niveau que le sillon sous-mammaire, soit au-dessus de lui. Cette condition est souvent due à une grande quantité de volume mammaire inférieur.

Lifting des seins : une solution efficace pour rajeunir la poitrine ?

La chirurgie esthétique mammaire permet de relever une poitrine affaissée et d’obtenir des seins rajeunis et un galbe naturel.

La mastopexie, ou lifting des seins, est une procédure chirurgicale conçue pour rectifier la ptose mammaire en redressant et en remodelant les seins pour leur donner une forme plus esthétique. Le processus implique la suppression de l’excès de peau, ce qui permet de rehausser et de « lifter » le sein tout en lui donnant une forme plus harmonieuse.

Selon les situations spécifiques, cette opération peut être couplée avec d’autres techniques de chirurgie esthétique pour rajeunir la poitrine.

Lifting des seins et réduction mammaire

Lorsque les seins sont excessivement volumineux, leur poids peut contribuer à l’affaissement et causer un inconfort physique, comme des douleurs au dos, aux épaules et au cou. Dans ces situations, une réduction mammaire peut être effectuée en parallèle à la mastopexie pour diminuer le volume des seins.

La réduction mammaire consiste à enlever de la graisse, du tissu glandulaire et de la peau pour obtenir une taille de sein plus proportionnelle à la silhouette de la patiente et pour soulager l’inconfort associé à des seins trop volumineux. Cette procédure inclut souvent la réduction et le repositionnement de l’aréole et du mamelon pour obtenir un aspect plus naturel et harmonieux.

La combinaison de la mastopexie et de la réduction mammaire offre l’avantage d’un sein plus petit, plus ferme et mieux positionné.

Lifting des seins et augmentation mammaire

Lorsque les seins paraissent « dégonflés » ou vides, souvent à la suite de la grossesse, de l’allaitement, d’une perte de poids ou du vieillissement, une augmentation mammaire peut être effectuée pour restaurer le volume perdu. Cette procédure peut être réalisée en parallèle à une mastopexie pour obtenir à la fois un soulèvement et un accroissement du volume.

L’augmentation mammaire peut se faire par l’intermédiaire d’implants ou de lipofilling :

  • Les implants mammaires sont insérés sous le tissu mammaire ou sous le muscle de la poitrine. Ils peuvent aider à augmenter la taille de la poitrine, à améliorer sa forme ou à restaurer le volume mammaire perdu.
  • Le lipofilling, également appelé transfert de graisse, consiste à prélever de la graisse d’une partie du corps (comme l’abdomen, les hanches ou les cuisses), à la traiter, puis à l’injecter dans les seins pour augmenter leur volume. C’est une option plus naturelle qui peut offrir des résultats plus subtils et naturels. De plus, le lipofilling peut améliorer la forme et la texture de la poitrine.

Dans certains cas, une combinaison des deux techniques peut être utilisée pour obtenir les meilleurs résultats. L’approche appropriée dépend des souhaits spécifiques de la patiente, de sa morphologie et de la recommandation du chirurgien.

Comment se déroule un lifting mammaire pour rajeunir la poitrine ?

Une évaluation de santé est réalisée par le chirurgien en prenant en compte les antécédents médicaux des patientes, ainsi que les résultats de mammographies, avant de procéder à l’intervention. Cette chirurgie plastique de la poitrine est généralement réalisée sous anesthésie générale et dure entre une à deux heures.

La durée d’hospitalisation pour cette procédure est habituellement d’une journée (en ambulatoire). Toutefois, dans certaines circonstances, il peut être nécessaire pour le patient de passer la nuit à l’hôpital après la chirurgie de correction de la ptôse.

Comment sont les cicatrices de lifting mammaire ?

La nature des cicatrices après une correction de la ptose mammaire est fortement liée au degré d’affaissement des seins :

  • Dans les cas de ptose mammaire sévère : pour les ptoses très marquées, la cicatrice ressemble à un « T inversé ». Elle inclut une cicatrice autour de l’aréole (péri-aréolaire), sur la démarcation de la couleur de la peau, une cicatrice verticale qui part du bas de l’aréole et descend jusqu’au sillon sous-mammaire, et une cicatrice horizontale (dont la taille est proportionnelle à la ptose corrigée). Cette dernière est presque invisible car elle est cachée dans le pli du sein.
  • Dans le cas d’une ptose modérée : si la ptose est légère à modérée, le chirurgien effectue une incision autour de l’aréole et une incision verticale, ce qui donne lieu à ce qu’on appelle une « cicatrice verticale ». Elle est beaucoup plus discrète que la précédente car la cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire n’est plus nécessaire.
  • Dans le cas d’une ptose minime : quand la ptose mammaire est minime, une simple cicatrice autour de l’aréole est possible. C’est l’option qui entraîne les cicatrices les moins visibles.

La chirurgie esthétique offre des options très avantageuses non seulement pour remodeler et rajeunir la poitrine, mais aussi pour rajeunir d’autres zones du corps, comme les mains et la peau en général.

Le rajeunissement des mains, par exemple, peut inclure des techniques comme le remplissage à l’acide hyaluronique ou le lipofilling pour augmenter le volume et minimiser l’apparence des veines et des tendons. Le rajeunissement de la peau, quant à lui, peut impliquer une gamme de traitements allant des soins topiques, jusqu’aux procédures plus invasives. Tous ces traitements visent à favoriser une apparence plus jeune et à améliorer la confiance en soi en rajeunissant et en améliorant l’aspect de la peau.

Leave a comment

À propos

Le Docteur Vincent Masson est chirurgien plasticien, titulaire du DESC de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, médaille d’or de chirurgie des hôpitaux de Paris, ancien chef de clinique et attaché à l’hôpital Saint Louis.

Joignez-nous

Copyright © 2024 Docteur Vincent Masson