Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Technique DUAL PLAN et augmentation mammaire par prothèse mammaire : ce qu’il faut savoir

dual plan augmentation mammaire

Technique DUAL PLAN et augmentation mammaire par prothèse mammaire : ce qu’il faut savoir

Dès que l’on se renseigne sur l’augmentation mammaire à l’aide d’implants mammaires on tombe toujours sur un terme qui revient sans cesse : le DUAL PLAN. On peut aussi entendre parler du DUAL PLANE ou de la technique BI PLAN. C’est exactement la même chose.

Mais alors quelle est cette technique qui semble donner des résultats si naturels ? Le Docteur MASSON, en tant que chirurgien esthétique expert en chirurgie mammaire, vous explique tout ce qu’il faut savoir sur cette technique.

Qu’est ce qu’une augmentation mammaire ?

Une augmentation mammaire consiste à implanter un implant mammaire au niveau du sein pour augmenter le volume de ce dernier, il existe 5 techniques d’augmentation mammaire. Par exemple pour passer d’un bonnet A à un bonnet C. Les prothèses actuelles sont en gel de silicone rendant le toucher très naturel. On peut utiliser des formes rondes ou des formes anatomiques de prothèses ou encore mieux des prothèses avec un gel très souple qui tout en ne faisant pas de plis va permettre à l’implant de se déformer avec la position de la poitrine. Ces prothèses de nouvelles générations souples avec un gel cohésif donnent les meilleurs résultats avant après et rendent presque impossible le risque pour l’implant de se retourner (contrairement aux implants anatomiques).

NB : Une alternative est d’utiliser la propre graisse de la patiente en réalisant ce qu’on appelle un lipofilling mammaire. On aspire la graisse à l’aide d’une lipoaspiration aux endroits où il y a trop de graisse (à condition d’avoir de la graisse bien profonde, stockée, qui ne répond que très mal aux régimes ou au sport). La graisse est ensuite injectée au niveau de la poitrine. Mais attention on n’obtient presque jamais à l’aide de cette technique un volume équivalent à celui d’un implant mammaire et il faut attention à la qualité de la peau en regard des zones aspirées : ci la peau et de mauvaise qualité ou trop en excès on risque de se retrouver avec des plus et des vagues inesthétiques…

Comment poser la prothèse mammaire, devant le muscle ou derrière le muscle ?

Si la prothèse mammaire est posée devant le muscle pectoral, juste en dessous du sein (position pré pectorale) il faut faire attention à ce que la peau soit de bonne qualité, que la glande mammaire soit assez épaisse (3 cm minimum) et que l’implant ne soit pas trop volumineux (pas plus de 250 à 300 cc). Sinon la prothèse va forcément retomber (ptose mammaire) avec les années. Rien ne va la tenir mise à part la peau qui est par nature élastique et peut se détendre sous le poids de l’implant.

Si à l’inverse la prothèse mammaire est posée complètement derrière le muscle pectoral il y a le risque d’avoir des seins avez volumineux et ronds dans leur partie supérieure au niveau du décolleté ce qui fait un aspect artificiel. A côté de cela la peau va se détendre avec les années mais l’implant ne va pas redescendre car il est tenu par le muscle. On va donc avoir dans certains cas une aréole qui va finir par être trop basse et donc un aspect inesthétique. Quand les implants mammaires sont derrière le muscle pectoral le sein est souvent assez dur. De plus les contractions du muscle déforment beaucoup les implants et ceux ci peuvent s’écarter de la ligue médiane avec les années. Hors des seins trop bombés sur le dessus et trop écartés sont tout sauf naturels.

Qu’est ce que la technique du DUAL PLAN ?

La technique du DUAL PLAN consiste à mettre en place la prothèse mammaire derrière le muscle dans la portion supérieure du sein (au dessus de l’aréole) et derrière la glande mammaire dans la portion inférieure  (en dessous de l’aréole). C’est donc un mix entre les 2 anciennes techniques. La prothèse est à 50% en rétro musculaire et 50% en rétro glandulaire.

Depuis combien de temps cette technique du DUAL PLAN existe t elle ?

Depuis les années 2000 cette technique est décrite. Deux chirurgiens ont beaucoup contribué à son développement, le Dr John TEBBETTS (Texas, USA) et le Dr. Per Heden (Stockholm, Suède). Depuis 2010 l’immense majorité des augmentations mammaire sont réalisées par cette technique. Il y a donc beaucoup de recul, c’est une technique fiable et reconnue pour ses résultats naturels.

Avantages de la technique DUAL PLAN

  • Contours de la prothèse moins visibles dans le décolleté car derrière le muscle
  • Contours de la prothèse moins palpables
  • Partie basse du sein plus ptosée car non retenue par le muscle
  • Cicatrice sous mammaire mieux masquée dans le sillon
  • Moins de déformations du sein avec les contractions du muscle pectoral
  • Moins d’écart entre les seins
  • Moins de gêne au sport
  • Vieillissement meilleur de la poitrine
  • Aspect plus naturel
  • moins de douleurs post opératoires qu’en rétro musculaire (mais tout de même présentes les premiers jours et plus importantes qu’en pré musculaire)

Inconvénients de la technique DUAL PLAN

  • Nécessité un chirurgien spécialisé maîtrisant la technique
  • Courbe d’apprentissage plus longue que les techniques classiques pour les étudiants
  • Durée d’intervention sensiblement plus longue au bloc opératoire (mais en général moins d’une heure)
  • Prix plus élevé

Exemple de résultat avant après DUAL PLAN

Prothèses mammaires 300 cc profil modéré naturel avant après dual plan

Augmentation mammaire DUAL PLAN avant après 300 cc petit bonnet B à vrai bonnet C

L’avis du Docteur MASSON à Paris

Clairement pour toutes les patientes souhaitant une augmentation mammaire avec une prothèse donnant le résultat le plus naturel possible il faut opter sans hésitation pour une technique DUAL PLAN.

Quel est le prix d’une augmentation mammaire technique DUAL PLAN à Paris ?

Le prix est à partir de 5300 euros pour une augmentation mammaire avec la technique du Dual Plan.

Author Info

Vincent Masson

Vincent Masson

Poser votre question