Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Réduction de l’aréole des seins : découvrez cette chirurgie

Jemme femme ayant honte de ses aréoles et les cachant

La réduction de l’aréole mammaire est une intervention chirurgicale qui permet de réduire le diamètre de la partie pigmentée qui entoure le téton. Combinée ou non avec d’autres techniques de chirurgie mammaire, cette intervention est destinée aux femmes qui trouvent leurs aréoles disproportionnées par rapport au mamelon et à la taille du sein. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la chirurgie de l’aréole.

Qu’est-ce que l’aréole du sein ?

L’aréole mammaire correspond à la zone circulaire pigmentée qui borde les contours du téton. Le diamètre de l’aréole mammaire est en moyenne de 4 à 5cm de diamètre. Esthétiquement, au-delà de 5cm de diamètre, l’aréole mammaire peut être considérée comme trop grande. Certaines patientes peuvent également être gênées par des aréoles mal délimitées ou des aréoles asymétriques.

L’aréole mammaire peut devenir trop grande sous l’influence de la croissance de la poitrine ou après l’allaitement. Dans certains cas, une aréole trop grande peut faire partie de l’ensemble des signes cliniques des seins tubéreux. Les seins tubéreux sont une malformation des seins qui se caractérise par la présence d’un anneau fibreux à l’intérieur de la poitrine qui empêche la croissance correcte des seins. Dans la plupart des cas, les seins prennent forme de tube ou de tubercule et on observe une aréole trop large et procidente vers l’avant.

Les objectifs de la réduction de l’aréole mammaire

Une correction des aréoles mammaires peut être planifiée pour réduire leur taille, mais également pour les rendre plus symétriques. L’intervention peut également permettre de redessiner les aréoles en rendant plus précises leur délimitation. La chirurgie de l’aréole du mamelon peut être réalisée en même temps qu’un lifting mammaire si la patiente souhaite remonter sa poitrine, qu’une augmentation mammaire, qu’une réduction mammaire ou qu’une cure de mamelon invaginé. De manière générale, il s’agira d’améliorer l’aspect esthétique des seins

Comment se déroule la chirurgie de l’aréole du mamelon ?

L’opération de chirurgie de l’aréole du mamelon peut se dérouler sous anesthésie locale ou générale, en ambulatoire. Elle prend généralement entre 30 min et 1 heure. La technique la plus suivent utilisée est celle du « round block ». Cette technique consiste à redraper la peau autour de l’aréole par l’intermédiaire d’une petite incision effectuée sur la partie extérieure de l’aréole. Cette technique permet également de remonter l’aréole quand celle-ci est légèrement mal positionnée.

Malgré un gonflement transitoire, les résultats sont visibles immédiatement. Pour apprécier un résultat final, il est nécessaire de patienter un mois environ.

Bon à savoir : la chirurgie de l’aréole mammaire peut faire l’objet d’un remboursement par la Sécurité Sociale quand il s’agit reconstruction de la plaque aréole-mamelon après un cancer du sein ayant nécessité une mastectomie.

Réduction de l’aréole : où se situent les cicatrices ?

La cicatrice après une réduction de l’aréole mammaire se situe généralement autour de l’aréole. Elle est très discrète et s’améliore peu à peu avec le temps. Si la réduction de l’aréole mammaire et combinée avec un lifting de la poitrine, et si la ptôse mammaire est importante, la cicatrice autour de l’aréole sera associée à une cicatrice verticale (technique verticale), qui part de l’aréole jusqu’au sillon sous mammaire.

Quelles sont les suites de la chirurgie de l’aréole du mamelon ?

La patiente peut rejoindre son domicile le jour de l’intervention. Des gonflements, des rougeurs ainsi qu’une sensation d’inconfort peuvent se faire ressentir durant quelques jours. Les douleurs sont généralement modérées et peuvent être soulagées par la prise d’antalgiques prescrits par le chirurgien. Les douleurs post-opératoires s’atténuent progressivement et disparaissent quelques jours après l’intervention. Enfin, s’il n’y a pas de contre-indications majeures à la pratique d’une activité physique en post-opératoire, certains sports intenses peuvent causer de l’inconfort. Suivez les recommandations de votre chirurgien.

Quels sont les risques et complications possibles ?

Comme pour toutes interventions chirurgicales, la réduction de l’aréole du mamelon présente un faible risque d’infection et de saignements postopératoires. Les canaux lactifères étant préservés, l’allaitement n’est pas affecté par cette intervention. Chez certaines patientes, l’aréole mammaire peut perdre de sa sensibilité. Cette perte de sensibilité peut être transitoire et ne durer que quelques mois, ou être définitive.

À propos

Le Docteur Vincent Masson est chirurgien plasticien, titulaire du DESC de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, médaille d’or de chirurgie des hôpitaux de Paris, ancien chef de clinique et attaché à l’hôpital Saint Louis.

Joignez-nous

Copyright © 2024 Docteur Vincent Masson