Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

01 44 71 02 18 - 06 11 13 27 80 docteurvincentmasson@gmail.com

Le sport pour remonter une poitrine tombante, solution miracle ?

Femme à la salle de sport

Quoi qu’on en dise, afficher un beau décolleté est un atout charme incontestable. Pour de nombreuses femmes, la poitrine est une source de complexe, notamment lorsqu’elle commence à s’affaisser. Pour remonter la poitrine, des solutions efficaces et définitives existent. Le sport fait-il partie de ces solutions miracles ? Découvrez quels exercices faire pour remonter la poitrine et quelles sont vos autres options pour regalber le décolleté définitivement.

Poitrine tombante : qu’est-ce que la ptôse mammaire ?

La poitrine est une zone particulièrement sensible. Au cours de la vie d’une femme, les seins subissent plusieurs changements, notamment au moment de l’adolescence, de la grossesse, de l’allaitement et de la ménopause. Les fluctuations hormonales et les prises et pertes de poids peuvent altérer la fermeté du décolleté.

Les seins étant des organes glandulaires, ils ne possèdent pas de muscles. Pour rester en place, ils sont retenus par des tissus et reliés au grand pectoral et au petit pectoral. Bien que la poitrine n’ait pas de muscles, la fermeté du décolleté est influencée par les muscles pectoraux ? Ainsi, pour maintenir la poitrine bien haute et tonique, pratiquer une activité physique régulière est important. Plusieurs exercices peuvent vous permettre de lutter contre la ptôse mammaire :

  • Les pompes : faire des pompes est très efficace pour muscler ses pectoraux. Vous pouvez les réaliser sur un tapis de sol ou faire contre le mur pour démarrer progressivement et réveiller vos muscles.
  • Le développé-couché : il s’agit d’un exercice facile à exécuter si vous disposez d’haltères. Pour se faire allongez-vous sur le dos et munissez-vous de poids de 1 ou 2 kilos (ou plus au fur et à mesure que vous vous entraînez). Remontez les bras en extension complète jusqu’à ce que les poids se touchent au-dessus de votre tête. Redescendez les coudes latéralement vers les flancs. Veillez à ne pas engager les épaules afin de ne pas vous blesser.
  • Le dos crawlé : si vous préférez les sports aquatiques, sachez que le dos crawlé contribue également à rehausser la poitrine. Le dos crawlé consiste à nager en formant des mouvements circulaires avec les bras de façon asymétrique. Lorsque le bras droit est dans l’eau, le bras gauche est au-dessus de l’eau.

Pour pratiquer une activité physique sans risquer de détendre les tissus et de causer un affaissement des seins, il est primordial d’avoir un bon maintien de la poitrine. Pour ce faire, il est nécessaire de porter un soutien-gorge adapté. Investissez dans un soutien-gorge disposant d’une bande élastique sous la poitrine pour un meilleur soutien.

Le sport est-il efficace contre la ptôse mammaire

Oui, et non. Si le sport est efficace pour contribuer à garder une poitrine tonique, il ne suffira pas pour corriger définitivement une poitrine tombante, notamment après une grossesse, ou si celle-ci est d’un volume trop important.

La ptôse mammaire, autrement dit « les seins tombants », est classée selon différents grades :

  • Grade 1 : il s’agit d’une ptôse légère. Le sein commence à chuter et le mamelon se situe au niveau du sillon sous-mammaire.
  • Grade 2 : la ptôse est modérée. Le mamelon se trouve sous le sillon sous-mammaire et l’aréole est légèrement tournée vers le bas.
  • Grade 3 : il correspond à une ptôse sévère. Dans ce cas, l’aréole se situe plus bas que le sillon sous-mammaire et les mamelons sont tournés vers le bas.

Après une grossesse, ou après l’allaitement, la perte de fermeté mammaire est malheureusement irréversible. Le sport ne pourra pas solutionner la ptôse mammaire. Lorsque la peau est trop détendue et que la poitrine a perdu de son galbe, seule la chirurgie peut la raffermir durablement. De même après une importante perte de poids et des suites d’un relâchement cutané dû au vieillissement.

Comment se déroule l’intervention pour remonter la poitrine ?

La cure de ptôse mammaire se déroule sous anesthésie générale. La technique utilisée pour remonter la poitrine dépend de plusieurs facteurs, dont notamment en fonction du souhait de la patiente, du degré de ptôse mammaire, de la forme des seins, de leur volume et de la qualité de la peau de la patiente.

La cure de ptôse peut être réalisée seule, ou être combinée à une augmentation mammaire. Si le volume de la poitrine convient à la patiente, le chirurgien remontre seulement les seins. Dans le cas où le volume serait insuffisant, il est possible de l’augmenter par l’ajout de prothèses mammaires ou en réalisant un transfert de graisse (lipofilling). Notez aussi que si la patiente juge sa poitrine trop grosse, il sera possible d’en diminuer le volume en effectuant une réduction mammaire.

Selon de degré de ptôse mammaire, les cicatrices réalisées différeront. Par exemple, dans le cas d’une ptôse modérée avec un manque de volume mammaire, une cicatrice sous l’aréole, ou sous le sein (cachée dans l’ombre du sillon sous-mammaire) et très courte sera associée à la mise en place d’un implant en position de dual plan. Si l’aréole est jugée trop large et trop basse, une cicatrice autour de l’aréole, dite technique du round block, est réalisée afin de réduire le diamètre de l’aréole et de la remonter. Enfin, dans le cas d’une ptôse importante, une cicatrice autour de l’aréole sera associée à une cicatrice verticale qui partira de l’aréole jusqu’au sillon sous mammaire. Rassurez-vous, les cicatrices restent très discrètes, voire quasiment invisibles.

Quels sont les résultats de la cure de ptôse mammaire ?

La cure de ptôse, ou lifting mammaire, consiste à remonter la poitrine et à redessiner les seins pour leur donner une forme rebondie. Elle est également réalisée dans le but de remettre l’aréole et le mamelon au-dessus du sillon sous-mammaire et de concentrer la glande mammaire au-dessus du sillon sous-mammaire. Après un lifting mammaire, la poitrine est plus ronde, et les seins plus fermes et positionnés de manière bien symétrique.

Comment avoir une poitrine ferme et tonique ?

Si le sport est indispensable pour maintenir une poitrine ferme et tonique, il est également conseillé de masser des seins à l’aide d’huiles végétales aux propriétés raffermissantes. Il existe aussi des soins spécifiquement dédiés à la tonicité du buste. Pensez enfin à appliquer un jet d’eau froide sur la poitrine à la fin de votre douche et à porter un soutien-gorge dont la taille et la forme sont bien adaptées à votre poitrine. Lorsque ces solutions sont insuffisantes et que la poitrine est trop détendue, la seule solution reste la chirurgie mammaire.

Author Info

kentin-canel6493

Nous contacter