Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Questions fréquentes sur le lifting des bras

bras2

Le lifting des bras permet de raffermir le bras, de traiter la peau en trop qui tombe, de retendre la peau, de retirer la graisse en excès et de réduire le diamètre du bras. Le bras est plus harmonieux. Il s’agit d’une intervention fréquente en chirurgie esthétique. Cette opération est également appelée dermolipectomie des bras ou brachioplastie.

 

Voici la réponse à toutes vos questions fréquentes sur le lifting des bras

 

Où sont les cicatrices pour un lifting des bras ?

Soit cachées sous le creux axillaire c’est à dire dans l’aisselle soit le long de la face interne du bras, jusqu’au coude sans le dépasser. Attention les cicatrices sont visibles pendant 12 à 24 mois.

Est-ce douloureux ?

La brachioplastie est une intervention peu douloureuse. Des médicaments contre la douleur sont systématiquement prescrits après l’intervention. Les douleurs (tiraillements, courbatures) s’estompent en 3 à 8 jours. Il existe en fait plus qu’un vraie douleur une gêne lors des activités de la vie quotidienne. Le fait de mobiliser les bras et notamment de les lever est difficile les premiers jours (il s’agit plus d’une appréhension qu’autre chose). Cette gêne peut persister jusqu’à 10 jours.

Quelles sont les suites opératoires ?

Le premier pansement qui a été fait au bloc opératoire est retiré le lendemain de l’intervention. Le bras est gonflé (oèdeme) et souvent bleu (ecchymoses). Les ecchymoses s’estompent en 7 à 15 jours. La douche est possible dès le lendemain de l’intervention. Un simple pansement est appliqué sur la cicatrice après la douche et le manchon de contention est mis en place jour et nuit pendant 6 semaines. Il est simplement retiré le temps de prendre la douche et de refaire le pansement. Le pansement est à refaire tous les jours pendant 3 à 10 jours. Le manchon est fondamental pour aider la peau à se redraper et pour faire diminuer l’oedème. Les fils sont résorbables, il n’y a donc aucun fils à retirer. Les suites opératoires et les soins sont donc relativement simples.

La cicatrice est rouge les 3 premiers mois et à tendance à gratter puis s’estompe et son aspect définitif ne sera obtenu qu’au bout d’un an d’évolution. Une crème aidant à cicatriser vous sera prescrit par votre chirurgien esthétique. La cicatrice devra être protégée du soleil la première année (crème solaire). La sensibilité du bras est modifiée et diminuée les 3 premiers mois, sans que cela soit particulièrement gênant.

Une interruption des activités professionnelles de 5 à 10 jours est conseillée et le sport pourra être repris au bout de 6 semaines (4 semaines pour les sports non violents).

Quand le résultat sera-t-il visible ?

Un oedème persiste pendant 6 semaines après l’intervention, quelque soit la technique opératoire ou le chirurgien. D’où l’importance de porter le manchon de contention. L’oedème va se résorber progressivement et le résultat morphologique sera visible au bout de 3 mois. L’amélioration est souvent spectaculaire, le diamètre du bras est réduit, la peau est tendue et ne tombe plus (correction de la ptôse et du relâchement cutané). La cicatrice est définitive au bout de 1 an.

La chirurgie peut-elle être prise en charge par la sécurité sociale ?

Dans certains cas (amaigrissement important après chirurgie gastrique bariatrique type sleeve gastrique, anneau gastrique, by pass et excès cutané majeur des bras) une prise en charge par la sécurité sociale d’une partie de l’intervention peut être possible après entente préalable auprès du médecin conseil de la sécurité sociale.

Quelles sont les complications possibles ?

Afin de minimiser le risque de complications post-opératoires, 2 éléments sont fondamentaux : il est important d’arrêter de fumer avant cette intervention (le tabac augmente les risques de cicatrice défectueuse, d’infection, d’hématome) et d’avoir un poids proche de la normale (le surpoids augmente les risques d’infection, d’hématome et de cicatrice inesthétique).

Quel est le prix d’un lifting des bras ?

Il y a 2 cas de figure, soit le problème est lié à une perte de poids massive après une chirurgie de l’estomac comme un by pass ou une sleeve et alors une demande d’entente préalable sera faite auprès de la sécurité sociale sous le code QZFA014. Le médecin conseil de l’assurance maladie donnera ou non un accord. Si il y a un accord une partie de l’opération sera remboursée par la sécurité sociale et une mutuelle éventuelle. Mais pas en totalité. Si il n’y a pas d’accord ou que la demande est strictement esthétique alors il n’y a aucun remboursement et tous les frais sont à la charge de la patiente, le coût est au minimum de 4000 euros.

Pour tout savoir sur le lifting des bras :
01 44 71 02 18
cabinet@docteurvincentmasson.com

Author Info

Vincent Masson

Vincent Masson