Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

La cryolipolyse

La cryolipolyse (cryo : froid ; lipo : graisse ; lyse : destruction) est une technique d’amarigrissement qui a pour vocation la destruction des tissus par le froid. Le but de cette opération est d’obtenir une lipolyse, c’est à dire une décomposition des graisses. Cette technique permet par conséquent de détruire les cellules graisseuses à l’aide du froid et sans endommager la peau. Bien entendu, les muscles et les nerfs sont également épargnés.

Pourquoi recourir à la cryolipolyse ?

Toutes les personnes souhaitant éliminer des amas de graisses localisés peuvent être concernées par la cryolipolyse et peuvent par conséquent être susceptibles d’y recourir. Cette dernière va induire un amincissement de façon mécanique sur la ou les zones traitées. Cela peut être au niveau du ventre, des fesses, des poignées d’amour, des cuisses, des bras ou encore du double menton. Elle est idéale pour les personnes craignant le bistouri ou les anesthésies et ayant un léger excès de graisses. Ce soin minceur par le froid permet donc d’obtenir des résultats très convaincants sans les complications inhérentes à la chirurgie selon le Dr Masson.

Quelles sont les indications pour être éligible à ce traitement ?

Le patient doit être à même de prouver l’existence d’amas graisseux localisés dans les zones qui ont été citées plus haut. La cryolipolyse n’est en revanche pas possible dans le cas d’une forte surcharge pondérale ou d’une obésité. Les meilleures chances de réussite sont obtenues chez les personnes possédant un indice de masse corporel (IMC) ne dépassant pas 27 ou 28. Il faut une certaine tolérance au froid et la zone concernée ne doit pas présenter de lésions ou de maladies cutanées particulières. Ce traitement ne convient pas aux femmes enceintes ou en phase d’allaitement.

Comment se déroule l’intervention ?

En préambule, le médecin analyse et évalue les zones potentiellement candidates au soin minceur par le froid. Il s’agit de vérifier si les amas graisseux sont « aspirables » ou non.

Si l’examen est concluant, une séance de cryolipolyse pourra être envisagée. Elle va consister à apposer l’applicateur (ou cryode) sur la ou les zones sélectionnées. L’aspiration et le refroidissement jusqu’à -7°C dure d’une heure environ. Une seconde séance peut parfois être nécessaire quelques semaines après. Le médecin va ensuite retirer l’applicateur et masser la zone traitée afin de réactiver la circulation sanguine. Les tissus vont ainsi pouvoir se détendre progressivement et retrouver de la souplesse. Une petite zone rosée, due au froid s’apaisera dans les minutes suivant la fin du geste.

Quelles sont les précautions à prendre après une cryolipolyse ?

Quelques douleurs minimes, courbatures ou rougeurs peuvent parfois se présenter suite au soin. Il s’agit bien entendu de ménager pendant quelques jours les zones traitées. L’application de crèmes spécifiques peut également être envisagée selon les besoins. Néanmoins, vous serez parfaitement à même de reprendre une activité sportive très rapidement, parfois même immédiatement. Il n’est pas nécessaire non plus d’envisager un arrêt de travail après un soin minceur par le froid.

Quelles sont les risques inhérents à une cryolipolyse ?

Il n’existe pas de risques particuliers par rapport à cette intervention du moment que les indications et contre-indications sont respectées en préambule et que le médecin a donné son aval. Il faut néanmoins se rappeler que si un amincissement peut être obtenu, ce traitement n’a pas pour vocation de faire perdre du poids ou de vaincre la cellulite. De même des réactions de brûlure et des irrégularités volumétriques ont été décrites.

Comments are closed.