Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Prothèses ou implants de pectoraux

Les implants de pectoraux sont destinés aux hommes désireux d’augmenter le volume de leurs pectoraux, de redessiner leur thorax, de donner un aspect plus viril au corps mais qui n’arrivent pas à se muscler malgré la pratique sérieuse de sport adapté. Les demandes sont de plus en plus fréquentes.

Implants de pectoraux ?

Les implants pectoraux ont une forme spécifique, anatomique. Différentes tailles sont disponibles et permettent de couvrir l’ensemble des demandes. Ils sont constitués d’une enveloppe et remplis de gel de solicone cohésif (en cas de perforation de l’implant de pectoral, la silicone ne fuit pas).

Alternative aux prothèses ?

Une alternative à la pose des prothèses de pectoraux afin d’augmenter le volume des pectoraux sans musculation est le lipofilling. De la graisse est lipoaspirée par liposuccion au niveau du ventre ou des poignées d’amour à l’aide de micro incisions et la graisse est réinjectée au niveau des pectoraux. Le problème principal de cette technique réside dans le fait que les pectoraux sont certes de volume plus importants mais moux comme de la graisse. Cette technique est très peu employée pour cette raison mais reste possible. Le volume de graisse injecté va se résorber de 30% en moyenne et ensuite rester en place toute la vie (sauf en cas d’amaigrissement important).

Autre alternative : injection d’acide hyaluronique mais transitoire (ne dure de 6 à 12 mois) et couteux.

Que faire avant l’intervention ?

  • 2 consultations avec le chirurgien.
  • Délai de réflexion obligatoire en France : 15 jours.
  • Un rendez-vous avec l’anesthésiste.
  • Une prise de sang.
  • Arrêt du tabac 3 semaines minimum avant et après la pose des prothèses.
  • Raser les aiselles 3 jours avant l’opération ainsi que du torse.
  • Achat d’un vêtement de contention spécial (appelé Bolero) qu’il faudra porter un mois après l’opération jour et nuit.
  • Une douche à la bétadine la veille et le matin de l’opération.
  • Achat à la pharmacie des pansements et médicaments contre la douleur.

Déroulement de l’intervention : pose d’implants de pectoraux

  • Hospitalisation courte, une nuit en moyenne.
  • L’hospitalisation de jour (entrée le matin et sortie le soir) est possible mais déconseillée car l’intervention est douloureuse les 24 premières heures et il est préférable de rester hospitalisé la première nuit après l’intervention afin de pouvoir recevoir les médicaments contre la douleur par voie intraveineuse et d’être sur place en cas de complication (rare mais possible) comme un hématome nécessitant une reprise chirurgicale en urgence.
  • L’intervention a lieu sous anesthésie générale.
  • La cicatrice est située le plus souvent au niveau de l’aiselle. On peut également la placer sous le pectoral au niveau du sillon sous mammaire.
  • La technique endoscopique est parfois utilisée selon les cas.
  • L’implant est positionné sous le muscle pectoral, devant les cotes.
  • L’intervention dure entre 60 et 90 minutes.

Quelles sont les suites opératoires ?

  • Douleurs présentes 7 à 10 jours, bien contrôlées par les antalgiques.
  • Gène à l’élévation des bras 10 jours.
  • Gonflement (oedème) 1 mois.
  • Bleux possibles 15 à 21 jours.
  • Eviction sportive 6 semaines
  • Eviction professionnelle selon l’activité 7 à 15 jours.
  • Douche autorisée dès le lendemain.
  • Fils résorbables (tombent seuls).
  • Désinfection tous les jours de la cicatrice et pansement pendant 10 jours à faire seul.
  • Bolero de contention 1 mois jour et nuit.
  • Rendez-vous de contrôle post-opératoire à 1 semaine, 1 mois, 3 mois, 6 mois; 1 an et tous les 2 ans.

Ou sont placées les cicatrices ?

Sous le bras au niveau de l’aiselle ou dans le sillon sous le pectoral (plus rare).

Faut-il changer les implants de pectoraux ? Durée de vie ?

Oui, en moyenne tous les 10 à 15 ans (rupture, usure, déplacement, coque). Il est rare qu’un implant dure toute la vie.

Quand le résultat est-il visible ?

  • 3 mois (au début la poitrine est gonflée) mais résultat définitif 1 an.
  • Idem pour les cicatrices : très discrètes au bout de 3 mois elles s’estompent en 1 an.
  • Les protéger du soleil un an.

Complications possibles de l’implant pectoral ?

  • Hématome
  • Infection
  • Rupture de l’implant de pectoral
  • Coque (rejet de l’implant)
  • Malposition de l’implant ou luxation
  • Cicatrice défectueuse

Prix et tarif implants de pectoraux ?

Variable selon l’implant, la cicatrice choisie, la nécessité ou non d’un geste endoscopique (plus long), en moyenne 5000 à 6000 euros tout compris, sans participation ou remboursement de l’assurance maladie.

Poser votre question

  • Bussaglia alessandro

    Bonjour, ayant un physique qui prend très peu de masse musculaire malgré alimentation en proteine et musculation 4 fois semaine, j’ai opté pour du Macrolane depuis 2008 avec une injection annuelle. Je souhaiterais arrêter et passer à l’opération. Est elle au point à ce jour? riSque de cancer?

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Le risque de cancer après une chirurgie d’augmentation du volume des pectoraux par transfert de graisse ou lipofilling est nul chez l’homme. L’intervention est au point à mon sens, nousa vons plus de 20 ans de recul sur cette opération. L’alternative est la mise en place de prothèses de pectoraux en silicone.
      Bien sincèrement,