Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Le bodylift ou plastie abdominale circulaire

Bodylift, plastie abdominale circulaire, dermolipectomie totale circulaire, ces termes sont équivalents et désigne la même chose.

Quels sont les grand principes du bodylift ?

Le grand principe de cette intervention est de retirer (lifting) l’excès de peau et de graisse au niveau du ventre, des flancs, de la face externe des cuisses, du bas du dos, du pubis et de remonter et de regalber la fesse vidée qui tombe.

  • Le ventre est retendu par une plastie abdominale avec transposition de l’ombilic suivant les techniques de haute tension supérieure
  • Les flancs sont lipoaspirés afin de retirer le bourrelet présent à ce niveau
  • La face externe des cuisses est retendue, la culotte de cheval peut être aspirée par la même occasion
  • L’excès de peau au niveau du bas du bos est retiré et la peau rentendu
  • Le galbe de la fesse est recréé en insérant sous la peau tous les tissus en excès retirés au niveau du bas du dos, eventuellement de la graisse lipoaspirée sur une autre zone (culotte de cheval, ventre, poignées d’amour) est purifiée et réinjectée au niveau des fesses (lipofilling) et enfin la fesse est remontée vers le haut.

Il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique qui traite en un temps toute la région du ventre, dos, fesses, cuisses, pubis et donne d’excellents résultats mais attention il s’agit d’un chirurgie plus lourde que la plupart des interventions de chirurgie esthétique.

A qui s’adresse le bodylift ?

Dans la plupart des cas il s’agit de patients ou de patientes ayant perdu beaucoup de poids (séquelles d’amaigrissement), souvent à la suite d’une chirurgie gastrique(bypass, sleeve, ballon, anneau gastrique).

Une prise en charge est-elle possible ?

Après entente préalable après de l’assurance maladie et accord du médecin conseil, une partie de l’intervention peut être prise en charge. Un devis vous sera remis en consultation indiquant le prix et tarif exact de l’intervention de bodylift adapté à votre cas. Il faut compter généralement au minimum 6000 euros (participation possible de la mutuelle).

Quelles sont les démarches à faire avant l’intervention du bodylift ?

Deux consultations avec votre chirurgien esthétique, entente préalable à la sécurité sociale, prise de sang, consultation avec le médecin anesthésiste de la clinique, achat du lipopanty de contention, arrêt de tous les médicaments faisant saigner (aspirine, previscan…) et du tabac au moins un mois avant l’intervention.

Quelle anesthésie ?

L’anesthésie est obligatoirement générale.

Combien de temps dure l’opération ?

En moyenne 5 heures

Où sont les cicatrices du bodylift ?

La cicatrice est située au dessus du publis, part sur les côtés jusqu’au flanc et passe derrière au dessus des fesses. Elle fait tout le tour et est cachée dans les sous-vêtements.

Comment se déroule l’intervention ?

On commence par le ventre, une lipoaspiration est réalisée au niveau du pubis, sous le nombril et au dessus. Puis au niveau des flancs. La peau en excès est ensuite retirée, le nombril extériorisé et après avoir mis en place des points de haute tension, on referme au fil résorbable la suture. Puis on passe sur le ventre pour faire la face postérieure.

Une lipoaspiration est réalisée au niveau de la face externe des cuisses, du dos et la peau en excès au dessus des fesses est retirée. Une partie des tissus est enfouie dans la fesse ou la regalber et si besoin est de la graisse aspirée est purifiée par centrifugation et réinjectée dans la fesse. La peau est ensuite suturée. L’intervention dure en moyenne 5h.

Quelles sont les suites opératoires ?

L’hospitalisation habituelle est de 2 à 4 jours. Une gaine est à porter pendant 6 semaines. Les pansements sont réalisées quotidiennement par une infirmière à domicile pendant une quinzaine de jours. Une injection quotidienne d’anticoagulant est réalisée pendant 10 jours pour limiter le risque de phlebite. Les douleurs sont intenses les 3 premiers jours mais bien calmées par les antalgiques prescrits par voie intraveineuse durant votre hospitalisation puis de simples antalgiques par voie orale suffisent à calmer les douleurs qui persistent une quinzaine de jours. Le travail doit être arrêté pendant 3 semaines à 1 mois. Le sport est interdit 2 mois. La douche dès l’ablation des drains entre le 2ème jour et le 4ème jour et il n’y a pas de fil à retirer (ils sont résorbables). Le résultat est visible dès le 3ème mois et les cicatrices s’estompent au bout d’un an.

Quelles sont les complications possibles ?

Le bodylift est une intervention longue, non dénuée de risques. Ils restent rares mais il faut en être informé. Il faut citer :

  • phlebite et embolie pulmonaire (prévenue par une marche précoce et les anticoagulants, complication rare mais la plus grave)
  • hématome (nécessitant une reprise chirurgicale)
  • infection (rare)
  • désunion des cicatrices nécessitant des pansements plus prolongés que 15 jours
  • mauvaise cicatrisation (facteurs de risque : diabète, tabac)
  • troubles de sensibilité (récupèrent presque toujours en quelques mois)
  • nécrose cutanée (rare, nécessitant souvent des pansements prolongés)

Pas encore de question posée

Poser ma question