Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Les seins tubéreux

Seins tubéreux grade 2

Seins tubéreux grade 2

Les seins tubéreux sont une malformation des seins.

Le terme tubéreux vient de la racine tubercule qui désigne le stade 3, forme la plus sévère des seins tubéreux.

Le diagnostic est souvent méconnu ou au contraire posé en excès dans les stades I en confusion avec un ptose mammaire.

La malformation des seins apparaît lors de la croissance des seins, à l’adolescence. Aucune amélioration spontannée n’est possible.

Cette pathologie qui touche l’organe même de la féminité est lourde de retentissement psychologique pour les jeunes femmes qui en sont atteinte.

Les premières descriptions datent de plus de 30 ans et des traitement chirurgicaux efficaces sont actuellement disponibles et donnent de bons résultats.

L’intervention est possible dès la fin de l’adolescence, une fois que la poitrine n’évolue plus.

Qu’est ce qu’un sein tubéreux ?

Il existe une anomalie commune à tous les seins tubéreux est la présence d’un anneau fibreux à l’intérieur de la poitrine qui empèche la croissance correcte des seins. La base d’implantation des seins n’est alors plus normale.

Il existe de façon associée ou non :

  • une anomalie de la base d’implantation des seins
  • une sein en forme de tube ou de tubercule
  • un défaut de développement d’une partie des seins
  • un sillon sous-mammaire trop haut placé
  • une aréole trop large et procidente vers l’avant (protrusion aréolaire)
  • une asymétrie mammaire
  • un manque de peau au niveau de la poitrine
  • une hypoplasie des seins (mais parfois le volume est normal ou trop important)
  • une peau fine et fragile, souvent vergéturée malgré le jeune âge

Il existe souvent une confusion entre les seins tubéreux de Grade I et les ptoses légères.

Seins tubéreux grade 3

Seins tubéreux grade 3

Quels sont les stades de seins tubéreux ?

Beaucoup de classifications sont décrites mais la plus utilisée par les chirurgiens est cette de Grolleau en 3 grades :

  • grade I : forme bénigne, la moitié des cas, le quandrant inféro-interne du sein est absent et l’aréole regarde alors vers le bas et le dedans. Le sein à la forme d’un S italique. La correction chirurgicale est aisée.
  • grade II : les 2 quadrants inférieurs du sein sont absents et l’aréole regarde vers le bas. 1/4 des cas.
  • grade III : forme sévère et correction difficile, les 4 quadrants sont déficients et le sein prend alors la forme d’un tubercule hypotrophique.

Quelle technique chirurgicale est utilisée ?

La technique est fonction du grade.

Pour les grades I, on fait appel aux techniques de redistribution glandulaire classiques par cure de ptose mammaire ou réduction mammaire avec des cicatrices au niveau de l’aréole et parfois verticales. Un lipofilling ou des prothèses mammaires sont parfois nécessaires. Une geste de réduction de l’aréole est souvent associé.

Pour les grades II, les techniques de cure de ptose sont utilisées et associées à un lipofilling ou à la pose d’un implants mammaire et à une réduction de l’aréole. La cicatrice est au niveau de l’aréole et parfois verticale.

Pour les grades III, l’intervention est plus complexe et il est souvent nécessaire de réaliser 2 interventions à 3 ou 6 mois d’intervalle. Des plasties d’abaissement du sillon sont utilisées, associées aux techniques de plastie mammaire, de cure de ptose. La mise en place de prothèses mammaires ou d’un lipofilling voire des 2 techniques à la fois est quasiment indispensable. On utile parfois des lambeaux locaux ou des prothèses gonflables (expandeurs). Les cicatrices sont variables, au niveau de l’aréole et parfois uen verticale est nécessaire.

Seul un examen minutieux de votre poitrine permet de définir la stratégie de prise en charge et la technique à utiliser.

Seins tubéreux grade 3

Seins tubéreux grade 3

Déroulement de l’intervention et suites opératoires ?

Avant l’intervention il faut rencontrer le chirurgien en consultation une à 2 fois, le médecin anesthésiste, faire une prise de sang et une mammographie ou une échographie de la poitrine. Le tabac doit être arrêté au moins 3 semaines avant l’opération (augmente les infections et surtout empèche une cicatrisation correcte).
L’entrée à l’Hôpital a lieu le matin et une sortie est possible le soir ou le plus souvent le lendemain.
L’anesthésie est presque toujours générale et la durée de l’opération comprise entre 1h et 2h.
Des antalgiques sont prescrits pour éviter les douleurs post-opératoires.
Les pansements sont simples à faire et ne nécessitent pas d’avoir recourt à une infirmière.
Un soutien gorge de contention est à porter jour et nuit pendant un mois.
Une dispense ce sport pour 4 à 8 semaines selon les sports est indispensable.
Il est recommandé d’arrêter son activité professionnelle pour au moins une semaine.
Les cicatrices commencent à s’estomper au bout de 3 mois et sont définitives au bout d’un an.
Le résultat est définitif au bout d’un an.

Prix, tarifs seins tubéreux et prise en charge par l’assurance maladie ?

Pour les formes sévères, une participation de l’assurance maladie est possible. Le prix en fonction de l’intervention (plastie, lipofilling, prothèses…) et un devis vous sera remis en consultation.

Pas encore de question posée

Poser ma question