Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Rhinoplastie, chirurgie esthétique du nez

Rhinoplastie avec résection bosse et affinement de la pointe, Dr Masson

Rhinoplastie avec résection bosse et affinement de la pointe, Dr Masson

La rhinoplastie désigne la modification de la morphologie du nez dans un but d’amélioration esthétique. On parle de rhinoplastie esthétique.

La rhinoplastie peut également être fonctionnelle, visant à corriger une gêne qui n’est pas esthétique comme par exemple une difficulté à respirer ou un ronflement. On parle alors de septoplastie (chirurgie du septum ou de la cloison nasale, afin de corriger une déviation de cloison).

L’esthétique et le fonctionnel peuvent être associés lors de la même opération et on parle alors de rhinoseptoplastie ou septorhinoplastie. C’est le cas typique des séquelles de traumatismes de la pyramide nasale avec fracture des os propres du nez où le nez est dévié entrainant une gêne esthétique et la cloison nasale est tordue, entrainant une déviation de la cloison et une gêne fonctionnelle à la respiration.

Les défauts sur le nez peuvent être

  • Congénitaux (présents dès l’adolescence comme une bosse, une pointe trop large ou une déviation)
  • Malformatifs (syndromes malformatifs chez l’enfant comme les becs de lièvre ou fente labiopalatine)
  • Traumatiques (secondaires à un choc, une fracture, entrainant le plus souvent une déviation qui n’existait pas avant)
  • Liés au vieillissement (chute de la pointe et apparition d’une bosse par relâchement de la peau et des cartilages)

Le Docteur Vincent Masson est chirurgien esthétique spécialiste de la rhinoplastie à Paris.

A partir de quel âge peut-on se faire opérer ?

La croissance du nez s’achève vers la fin de la puberté à 16 ans en moyenne. Il ne faut donc pas opérer avant, hormis pour les rares cas de malformations congénitales. Si la déformation du nez est majeure, une rhinoplastie réalisée tôt pourra aider l’adolescent à passer outre un complexe et à se construire et s’épanouir. Dans tous les cas l’autorisation des parents est indispensable pour une chirurgie esthétique chez un(e) mineur(e). Il n’y a pas d’âge limite pour réaliser une rhinoplastie. Dans la majorité des cas, l’intervention est réalisée entre 18 ans et 35 ans ou au delà de 60 ans. La majorité des patients entre 18 ou 35 ans souhaitent corriger les défauts suivants : pointe trop large, pointe tombante, nez dévié, bosse. Après 60 ans les patients recherchent un effet de rajeunissement avec correction de la chute de la pointe, de la longueur du nez et de la bosse. Dans tous les cas il s’agit d’une chirurgie délicate et minutieuse et il est conseillé de s’adresser à un chirurgien plasticien.

Quels sont les différents types de rhinoplastie ?

On différencie 6 types de rhinoplastie :

La rhinoplastie pour malformation congénitale

On peut citer les séquelles d’angiomes et autres malformations vasculaires, les becs de lièvre (fente labiopalatine ou labiomaxillopalatine), le syndrome de Binder, les hypoplasies nasales, les fentes faciales, les kystes et fistules du dos du nez. Les anomalies de forme du nez sont très diverses et souvent graves. Elles sont présentent dès la naissance ou dans la petite enfance et nécessitent souvent plusieurs interventions de chirurgie reconstructrice associant des techniques de greffes de cartilage, greffes osseuses, lambeaux. Le Docteur Masson Vincent a été formé a la rhinoplastie reconstructrice chez l’enfant dans le service de chirurgie plastique pédiatrique de l’hôpital Trousseau à Paris qui est l’un des rares centres spécialisés dans ce domaine en France et saura vous conseiller.

La rhinoplastie post-traumatique

Un traumatisme a eu lieu au niveau de la pyramide nasale. Une fracture du squelette osseux (os propres du nez, branches montantes des maxillaires, vomer) ou du squelette cartilagineux (septum ou cloison nasale) s’est produite avec un déplacement de l’anatomie normale du nez. Il peut exister une déviation de la cloison nasale, qui va obstruer les fosses nasales et donc provoquer une gêne respiratoire (obstruction nasale) allant jusqu’aux ronflements et une déviation de l’ensemble de la pyramide nasale qui est déviée vers la droite ou la gauche (nez de boxer). La rhinoplastie a pour but de remettre le nez tordu droit et est souvent associée à une septoplastie (chirurgie du septum ou cloison nasale) afin de remettre en bonne position le septum et de diminuer la gêne à la respiration. Cette chirurgie (rhinoseptoplastie) est parfois prise en charge au titre de réparation par la sécurité sociale après entente préalable. Le Docteur Vincent Masson a été formé à la rhinoplastie post-traumatique dans le service de chirurgie maxillo-faciale et plastique de l’Hôpital de la Pitié Salpétrière à Paris, le centre référent en Ile de France dans le domaine de la traumatologie faciale.

La rhinoplastie ethnique

Elle intéresse les patients asiatiques, du moyen-orient ou à peau noire.

  • Les patients à peau noire souhaitent généralement corriger l’aspect trop large du nez, le manque de projection (nez trop plat) et la largeur des narines (ailes du nez). Les techniques de rhinoplastie ethniques pour les patients d’origine africaine font presque toujours appel à des greffes d’augmentation par cartilage ou os.
  • Les patients asiatiques souhaitent le plus souvent corriger la pointe de leur nez qui n’est pas assez marquée ni assez projetée et le dorsum (dos du nez) qui est trop large et insuffisamment projeté. Les techniques de rhinoplastie des nez asiatiques font appel aux techniques d’augmentation par greffes de cartilage le plus souvent.
  • Enfin les patients originaires du moyen-orient présentent le plus souvent un nez large, dévié, avec bosse importante et pointe du nez mal définie et tombante. La correction fait appel aux techniques classiques de rhinoplastie de réduction avec ostéotomies.

La rhinoplastie de rajeunissement

Passé la soixantaine, les tissus du nez se relâchent (peau, muscles, ligaments, cartilages) et le nez a tendance a tomber (pointe tombante), à s’allonger et a développer une bosse au niveau du dorsum sous l’effet du vieillissement. La correction fait appel aux méthodes classiques de rhinoplastie. Le changement ne doit pas être trop radical sous peine de modifier l’image corporelle du patient et le nez doit rester à tout prix naturel.

La rhinoplastie esthétique

Elle représente l’immense majorité des rhinoplasties en chirurgie esthétique. Les patients sont le plus souvent âgés de 18 à 35 ans et sont souvent très complexés par leur nez. Les défauts sont devenus visibles à la fin de la puberté et sont rapidement devenus envahissant. Les demandent les plus fréquentes concernent : une bosse trop marquée, un nez dévié, une pointe trop large (boule ou bouchon de champagne), une pointe tombante, un nez trop long.

La « rhinoplastie ratée » ou plus précisément la rhinoplastie secondaire

15 à 20% des demandes de rhinoplastie que je reçois à Paris concernent des nez déjà opérés par un autre chirurgien mais considérés par le patient comme ratés. Les échecs de rhinoplastie sont très handicapants pour les patients et peuvent affecter considérablement la vie sociale. La rhinoplastie est une chirurgie très fine et minutieuse qui nécessite un certain savoir-faire. Le raté peut correspondre à un manque de communication entre le chirurgien et le patient (le chirurgien n’a pas compris ce que voulait le patient), une attente surréaliste du patient quant au résultat espéré, un excès ou une insuffisance de correction des structures anatomiques ou à un problème de rétraction des tissus, de fibrose, de redrapage de la peau et de cicatrisation après l’intervention. La correction d’un « nez raté » (rhinoplastie secondaire) est souvent difficile et fait appel à des techniques de reconstruction avec le plus souvent greffes cartilagineuses. Dans tous les cas il convient d’attendre 1 an après la rhinoplastie primaire pour envisager une correction dans de bonnes conditions.

Parmi les principaux défauts observés on peut citer :

  • Le bec de corbin. Le nez prend une forme de boule de profil au niveau de sa pointe. Il est soit cartilagineux (insuffisance de résection du septum) soit cutané (excès de résection du septum avec peau épaisse ou en excès). Le corbin cartilagineux se traite par résection du septum et le corbin cutané par greffe de cartilage au niveau du septum).
  • Le V inversé. Le nez prend un aspect de V inversé de face à sa partie moyenne. Cela est du à une désinsertion des cartilages triangulaires. Le traitement consiste à réinsérer ces cartilages et parfois réaliser des greffes de cartilage (spreader grafts).
  • L’ensellure. De profil le nez semble ne plus avoir de dorsum. Lié à un excès de résection de bosse, le traitement passe par les greffes.
  • Déformations de la pointe. De l’asymétrie au creux en passant par la rotation. Liées aux cartilages alaires (excès de résection, interruption, désinsertion, phénomènes de rétraction et fibrose le plus souvent imprévisibles). Les techniques de correction sont multiples.
  • Défauts localisés et discrets. Creux, bosse, aspérité sous la peau, asymétrie mineure. Ces défauts sont facilement corrigeable le plus souvent.

La rhinoplastie en pratique

Rhinoplastie avec résection bosse et remontée de la pointe photo avant après Dr V Masson

Rhinoplastie avec résection bosse et remontée de la pointe photo avant après Dr V Masson

Deux consultations sont obligatoires avec votre chirurgien esthétique. Lors de la première consultation une fiche d’information vous sera remise ainsi qu’une fiche de consentement et un devis indiquant le prix de la rhinoplastie. Le délai minimum entre la première consultation et la rhinoplastie esthétique est de 15 jours (délai de réflexion). Le chirurgien après vous avoir examiné et entendu vos demandes vous expliquera ce que vous pouvez attendre de l’intervention, sur un plan esthétique, fonctionnel ou psychologique. Il vous donnera son avis sur votre rhinoplastie, tout en sachant que le rôle de votre chirurgien esthétique est également de vous déconseiller de réaliser l’intervention s’il estime que vous n’en tirerez pas de bénéfice. Des photographies médicales sont systématiquement réalisées et une simulation du résultat (morphing) peut être réalisée sur photographies ou sur ordinateur. Un bilan pré-opératoire vous est prescrit en fonction de vos éventuels problèmes de santé et une consultation avec un anesthésiste a lieu au minimum 48h avant la rhinoplastie.

Quelle est la durée du séjour à l’hôpital ou à la clinique ?

Généralement vous êtes hospitalisé(e) le matin et pouvez sortir le soir ou le lendemain matin.

Quelle anesthésie ?

En règle générale il s’agit d’une anesthésie générale. Dans certains cas une anesthésie locale complétée d’une sédation (médicament intraveineux relaxant) peut être proposée.

Quelle est la durée d’une rhinoplastie ?

En fonction des gestes à réaliser (ostéotomies, greffes de cartilage, septoplastie…) entre 45 minutes et 3h.

Est-ce douloureux ?

Les douleurs d’une rhinoplastie sont généralement très modérées et durent de 24h à 48h. Elles sont bien calmées par les antalgiques habituelles. La gêne que décrivent les patients est surtout due aux mèches qui sont mise en place dans les narines les 24 premières heures après l’intervention pour éviter les saignements et au fait que les narines soient bouchées les premiers jours (nécessité de respirer par la bouche). Le port de lunette est possible mais le champ visuel est légèrement modifié du fait du plâtre qui oblige à porter ses lunettes plus sur le bout du nez que d’habitude et nécessite une courte adaptation.

Y a t il des cicatrices ?

Dans tous les cas des cicatrices à l’intérieur du nez sont indispensables. Elles sont situées au niveau des narines soit à la jonction des cartilages alaires et triangulaires (voie intercartilagineuse), soit au niveau des cartilages alaires (voie transcartilagineuse) et le long du septum derrière la columelle (voie interseptocolumellaire). Le nez est alors travaillé par l’intérieur, c’est ce qu’on appelle la voie fermée de rhinoplastie. Les cicatrices sont absolument invisibles car situées à l’intérieur du nez. Les fils sont résorbables dans tous les cas.

Dans certains cas plus complexes (rhinoplasties secondaires, greffes cartilagineuses…) il est nécessaire de rajouter une cicatrice au niveau de la columelle (peau entre les 2 narines sous la pointe du nez) afin de soulever toute la peau du nez pour travailler sur le squelette osseux et cartilagineux. C’est ce qu’on appelle la voie ouverte de rhinoplastie. La cicatrice est invisible car située dans une zone d’ombre. Des fils très fins sont alors utilisés pour ne pas marquer la peau et sont à retirer vers le 5ème jours.

Dans les cas de rhinoplastie ethnique avec réduction de la largeur des narines une cicatrice est placée sur le côté de chaque narine dans un pli. Les fils sont à retirer vers le 5ème jour et la cicatrice invisible.

Enfin dans les cas où un prélèvement de cartilage est nécessaire on peut être amené à prélever un cartilage de conque au niveau de l’oreille. Il n’existe aucun déformation visible au niveau de l’oreille et la cicatrice est cachée derrière l’oreille et donc très discrète.

Après l’intervention, quelles sont les suites opératoires ?

Un plâtre est mis en place après l’intervention dans l’immense majorité des cas. Il sera retiré par votre chirurgien esthétique entre le 6ème et le 10ème jour après l’intervention en fonction du geste réalisé. La douche et les shampooigs sont autorisés mais il ne faut pas mouiller le plâtre.
Une mèche est mise en place dans chaque narine afin d’éviter les saignements et sera retirée le soir ou le lendemain de la rhinoplastie.
Les fils sont résorbables sauf en cas de cicatrice au niveau de la columelle (voie ouverte de rhinoplastie). Les fils seront alors à retirer vers le 5ème jour.
Une solution pour lavage des fosses nasales est prescrite. Les fosses nasales doivent être rincées 4 à 6 fois par jour pour éliminer les croûtes qui se forment au niveau des cicatrices.
La respiration par le nez est difficile pendant la première semaine et il faut respirer par la bouche (équivalent de la sensation de rhume).
Des ecchymoses (bleus) au niveau des paupières et des joues sont fréquents et s’estompent en 5 à 15 jours. Un oedème (gonflement) est également habituel et tout à fait normal.
Le nez est souvent sensible au froid, endormi au toucher et la peau cartonnée les premières semaines, quelques fois plusieurs mois.
Le sport est contre-indiqué pendant 3 semaines après l’intervention (2 à 3 mois pour les sports violents avec risque de traumatisme du nez)
Une éviction professionnelle est souhaitable pendant 7 à 15 jours après l’intervention.

Quand verrai-je le résultat ?

Le nez reste gonflé pendant 1 mois après l’ablation du plâtre et le résultat définitif n’est visible qu’après 1 an (durée de la maturation cicatricielle).

Peut-on faire une rhinoplastie sans chirurgie et sans anesthésie ?

Dans certains cas (rares), une injection d’acide hyaluronique peut combler un petit défaut comme un creux. Ce geste ne nécessite pas d’hospitalisation, pas d’anesthésie mais reste transitoire (le produit est résorbable, sa durée de vie est de 6 à 12 mois). Parfois de la graisse prélevée chez le patient (lipofilling) peut remplacer l’acide hyaluronique.

Quelles sont les complications possibles ?

Les complications générales de la chirurgie et de l’anesthésie sont toujours possibles bien que rarissimes. Il faut citer les hématomes, saignements anormaux, kératite, infection, cicatrices pathologiques, nécrose cutanée.

En pratique les réelles complications de la rhinoplastie concernent les imperfections de résultat. D’après les études scientifiques internationales portant sur des milliers de rhinoplasties, le taux d’imperfection de résultat serait de 5 à 20%. Elles résultent d’un malentendu entre le chirurgien et le patient concernant les objectifs de la rhinoplastie, de défaut technique (sur ou sous correction) ou de phénomènes cicatriciels inhabituels ou de réaction tissulaires inattendues (mauvais redrapage de la peau, fibrose rétractile). Une retouche pourra dans la majorité des cas être envisagée.

Quel est le prix d’une rhinoplastie ?

Le tarif de la rhinoplastie vous sera indiqué sur un devis remis par le Docteur Vincent Masson en consultation. Il est variable car fonction de nombreux facteurs (difficulté du geste, durée prévisible de l’opération, ostéotomies, greffes, prise en charge ou non par la sécurité sociale…). A partir de 3000 euros.

Fiche résumé rhinoplastie

Avant l’intervention

  • 2 consultations avec le Docteur Vincent Masson (définition précise de vos attentes)
  • Bilan préopératoire
  • 1 consultation avec l’anesthésiste
  • Réalisation de photographies médicales, simulations du résultat (morphing photo ou ordinateur)

L’intervention

  • Ambulatoire ou hospitalisation une nuit après la rhinoplastie
  • Anesthésie générale le plus souvent
  • Durée de la rhinoplastie : 45 min à 3h selon les cas
  • Plâtre et mèches dans les narines

Après l’intervention

  • Ablation du plâtre entre le 6ème jour et le 10ème jour
  • Ablation des mèches le lendemain de la rhinoplastie
  • Pas de fils à retirer sauf voie ouverte (fils à retirer au 5ème jour)
  • Saignements de faible abondance normaux pendant quelques jours, douleurs très modérées
  • Oedème et ecchymoses (bleus) jusqu’à 15 jours
  • Difficultés à respirer par le nez pendant une semaine
  • Lavage des fosses nasales 4 à 6 fois par jour pendant une semaine
  • Pas de sport violent 2 à 3 mois
  • Résultat définitif au bout d’un an

Poser votre question

  • Marie

    Bonjour. J’ai subi une rhino ethnique il a 6 mois. Ma pointe elle est toujours aussi dure est ce normal ? A partir combien de mois peut on effectuer une rhinoplastie ethnique secondaire svp je suis démoralisé je ne peux pas vivre avec mon nez actuel. Le Chir qui ma opéré a créer un bec de corbin que faire à par subir une rhino secondaire ethnique pour rattraper cette rhinoplastie ratée. Cordialement

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Pour réaliser une rhinoplastie secondaire il faut attendre un an dans tous les cas. Avant ce délai ce n’est malheureusement pas possible d’opérer car les tissus sont encore inflammatoires et le résultat n’est pas encore définitif. On risque d’aggraver la situation. Bien sincèrement,

  • Francine Paris

    Bonjour, Je souhaite faire une opération de rhinoplastie. Mais je souhaite savoir s’il est possible de prendre du poids le mois suivant l’opération. C’est-à-dire de la musculation 7 jours sur 7, glutamine, acide aminé, créatine. Je vais à peu près prendre 3000kcal/j pendant plusieurs mois (entre 3 à 6 mois). Je voudrais savoir s’il y a des risques. Merci !

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour, la prise de poids avant ou après une rhinoplastie n’a pas de conséquence sur le nez en lui même. Par contre le reste du visage risque d’être modifié et le nez ne sera peut être plus en harmonie avec les autres traits.

  • Lay

    Bonjour,
    J’ai 32 ans, j’ai subi une rhinoplastie il y a une dizaine d’années suite à une fracture du nez.
    Je souhaiterai corriger la pointe du nez (qui elle n’a pas été touchée) car je la trouve trop imposante et large par rapport à mon visage, surtout quand je souri.
    Combien coutent une telle intervention?
    Puis-je la faire en ambulatoire?
    Puis-je reprendre le travail normalement?
    je recherche avant tout le naturel et la discrétion.

    Merci pour votre réponse

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour, a priori il s’agit de retoucher une rhinoplastie et donc d’effectuer ce qu’on appelle une rhinoplastie secondaire. Le prix est très variable car il dépend de ce qu’il faut faire exactement au niveau de la pointe de votre nez. Généralement il faut compter au moins 5000 euros pour une rhinoplastie secondaire. C’est possible bien entendu de réaliser l’intervention en ambulatoire et en ce qui concerne la reprise du travail il faut prévoir une semaine où vous aurez un platre. Bien à vous,

  • Charlotte P

    Je suis étudiante en L1 et jai 21 ans et j’aimerais me faire retirer la graisse que j’ai dans les cuisses pour la mettre plutôt au niveau de mes fesses. J’aimerai savoir si votre cabinet peut effectuer cette opération et combien me coûterait cette prestation ?

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour Charlotte, l’intervention que vous décrivez semble correspondre à un lipofilling dont l’objectif est une augmentation du volume des fesses. Le principe est de réaliser une liposuccion ou lipoaspiration douce pour ensuite réinjecter la graisse purifiée au niveau des fesses afin d’augmenter le volume sans avoir besoin d’utiliser des prothèses de fesses ou implants glutéaux. Je réalise cette intervention très fréquemment et le prix d’un lipofilling des fesses varie en fonction de la quantité de graisse à aspirer et à injecter. En moyenne comptez de 5000 à 7000 euros. Bien à vous,

  • Cathy

    Bonjour,

    J’ai subi une rhinoplastie il y a 3 semaines avec une réduction de la largeur des narines. Seulement, il a y au niveau d’un point, qui a été enlevé un petit trou et il y a apparemment un kyste. Comment l’enlever et et n’y a-t-il pas un risque que la cicatrisation se fasse mal ?
    Merci
    Cordialement

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Qu’en pense le chirurgien esthétique qui a réalisé l’intervention ? Je pense que le mieux serait de lui montrer. Si il y a un petit kyste il faut le retirer mais généralement avec l’application de crème cicatrisante cela part tout seul.
      Bien à vous,

  • Marianna

    Bonjour,
    J’ai 28 ans et je suis très complexée par mon visage qui est assez masculin. D’origine espagnole, je suis tres brune, mes traits sont assez grossiers, j’ai une grosse bouche (assez large et lèvre du bas épaisse), un gros nez, une peau tres epaisse avec beaucoup de taches, rougeurs et points noirs.
    Je vais devoir porter un appareil dentaire en vue d’une opération de la mandibule (pour une malocclusion classe II) et j’ai peur que cela masculinise encore plus mon visage. Par conséquent j’envisage de faire une rhinoplastie.
    Mon nez est large depuis le haut, un peu cabossé par de multiples traumas, la pointe est globuleuse et un peu fendue, la columelle est epaisse et asymétrique, et mon philtrum est trop long.
    Quel sera le tarif pour ce type d’opération ? Les résultats permettraient ils de féminiser mon visage ?
    Bien à vous, Marianna

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      La rhinoplastie permet en effet de féminiser le visage, le mieux est de faire un morphing afin de simuler le résultat de la chirurgie esthétique du nez. Le prix d’une rhinoplastie débute à partir de 4500 euros en règle générale.
      Cordialement,

  • Liza

    Bonjour,

    J’ai subi une rhino primaire il y a 8 mois, sauf que je présente un v inversé, après consultations avec plusieurs chirurgiens certains me proposent des greffes de cartilages et de casser les os propres du nez et de les rapprocher, d’autres me disent qu’il ne faut pas casser les os mais greffer du cartilage.
    Qu’est ce que vous en pensez?

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Merci pour votre message. Dans le cadre d’une rhinoplastie secondaire avec V inversé il existe plusieurs façons de procéder pour corriger ce défaut. Effectivement le plus souvent on est obligé de réaliser des greffes de cartilage et parfois en plus on est obligé de toucher à l’os donc de réaliser des ostéotomies. Mais sans voir votre nez il m’est difficile de vous en dire plus.
      Bien à vous,

  • Mehdi Smith

    Bonjour
    Quel est le tarif pour une consultation et après l’intervention es ce que je serais contraint de reprendre le travail ou es ce que je serais en arrêt

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Le prix d’une première consultation de chirurgie esthétique est de 100 euros. Après la réalisation d’une rhinoplastie vous avez un plâtre à porter pendant 7 jours donc généralement les patientes ne reprennent pas tout de suite le travail.
      Bonne journée,

  • Sophie

    Bonjour
    J ai subi une rhinoplastie en 2011. Malheureusement j ai un creux côté gauche et le v inverse sur toute la largeur du nez. Je ne souhaite pas me faire opérer une nouvelle fois j ai vu qu il était possible de faire des injections d acide. Pensez vous que cela puisse suffire pour atténuer les défaits restants ?

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Dans certains cas effectivement une rhinoplastie médicale c’est à dire l’injection d’acide hyaluronique au niveau du nez permet de corriger certains défauts liés à une rhinoplastie. Je pense que le mieux serait de m’envoyer une photo ou de se rencontrer en consultation afin de déterminer si cette option est possible.
      Bien sincèrement,

  • Sophie

    bonjour j’aimerais faire une rhino donc enlevé la bosse sur le nez mais hélas j’ai peur de l’anesthésie générale est ce possible de le faire en local merci par avance.

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Même si l’anesthésie générale vous fait peur ce qui est une réaction normale, elle est conseillée pour réaliser une rhinoplastie surtout quand un geste sur la bosse est nécessaire.
      Bien sincèrement,

  • Hamid

    Bonjour docteur
    Jai 33 ans
    Je souhaite me faire opérer sur le nez puisque J ai la narine droite plus grosse que l’autre et je souhaite avoir un nez en harmonie avec mon visage sachez que jai la peau épaisse
    Je souhaite savoir si une rhinoplastie pourra corriger ce gène et à quel prix
    Cordialement

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Le mieux est de se voir en consultation car le nez est quelque chose de délicat et il est difficile de vous répondre par écrit sans vous examiner. Le prix d’une Rhinoplastie débute à 5000 euros.
      Cordialement

  • Lily

    Bonjour docteur,

    J’ai subis une rhinoseptoplastie il y a 15 mois et c’était l’échec de ma 4eme rhinoplasties !
    Un spécialiste m’avait conseillé une reprise avec une greffe costale pour reconstruire mon nez et cicatrice très mal !
    Cependant est-il envisageable une éventuelle opération en sachant que ma peau est super épaisse ?car j’ai très peur de l’échec.
    Merci de me répondre.

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Il s’agit d’une 5ème intervention au niveau de votre nez, c’est une chirurgie très délicate car les tissus doivent être très cicatriciels. Je vous conseille de consulter un praticien qui ne fait QUE des rhinoplasties dans ce genre de cas.
      Bien à vous,

  • Sophie

    Bonjour
    Je suis venue en consultation au mois de septembre pour effectuer une injection d acide suite à une première rhinoplastie qui lassait apparaître le v inverse sur mon nez. Malheureusement les effets positifs de l injection s estompent et le v inverse réapparaît. Qu est il possible de faire ? D autre part je supporte assez mal ma pointe de nez tombante surtout quand je souris et mes narines que je trouve grosses… qu est il possible de faire dans passer par une grosse opération ?
    Merci

  • Helena

    Bonjour,
    J’aimerai savoir combien coûte en général une rhinoplastie avec résection de la bosse et remontée de la pointe (comme affiché sur la deuxième photo).
    Merci d’avance

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Il est difficile d’établir avec précision un devis pour une rhinoplastie car le prix dépend ce ce qu’il faut faire exactement. Le tarif habituel pour se refaire le nez commence à partir de 5000 euros à titre indicatif.
      Bien sincèrement,

  • Clémence

    Bonjour,
    Je souhaiterai prendre rendez-vous prochainement pour une rhinoplastie, et souhaiterai savoir quel est, environ, le délai entre le premier rendez-vous et l’intervention?
    Merci d’avance pour votre réponse,
    Cordialement

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Le délai minimum à respecter entre la première consultation de chirurgie esthétique avec le Dr Masson et l’intervention de rhinoplastie est de 15 jours au minimum, c’est le délai médico-légal.

  • Vallée

    Bonjour j’ai beaucoup de mal à respirer souvent enrhumé mon nez présent une bosse et je sens bien que ma cloison nasale est tordu j’envisage une intervention mais j’ai peur que mon fils est du mal à me reconnaître et j’ai pas vraiment les moyens financiers sachant que mon conjoint à le même soucis deux interventions serait impossible financièrement y’a t’il des aides ? Merci à vous et bon courage

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonsoir,
      A ma connaissance non malheureusement je ne connais pas d’association ou de centre d’aide qui pourrait prendre en charge une rhinoplastie ou une septoplastie voire les 2 à la fois (rhinoseptoplastie) mise à part la classique assurance maladie si votre dossier est accepté par la sécurité sociale.
      Cordialement,