Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Paupières asiatiques

La chirurgie des paupières asiatiques est une opération très fréquente. La majorité des patients d’origine asiatique ne présente pas de pli au niveau des paupières supérieures et donc pas de sillon palpébral.

La cause principale est l’absence de fixation classique du muscle releveur de la paupière supérieure au niveau de la peau. L’insertion est soit absente soit très basse, sous le cartilage nommé le tarse. Deux autres causes peuvent être associées : une laxité très importante de peau et une malposition de la répartition graisseuse.

L’intervention visant à recréer un pli au niveau de la paupière supérieure chez les patients asiatiques est la plus pratiquée en Asie. En France il s’agit d’une chirurgie méconnue que seuls certains chirurgiens esthétiques réalisent. Elle nécessite en effet une grande habitude, une formation rigoureuse et une précision chirurgicale extrême.

On la retrouve décrite pour la première fois en 1896 et différentes appellations existent pour cette intervention :

  • double eyelid surgery
  • asian eyelid surgery
  • asian blepharoplasty
  • chirurgie des paupières asiatiques
  • débridement des paupières ou des yeux
  • blépharoplastie asiatique

Dans tous les cas les grands principes sont à respecter sont une anesthésie la plus légère possible, une convalescence la plus courte possible, le moins de cicatrices visibles, le moins de douleur possible et un résultat très naturel.

Principes de l’intervention

La première étape d’une chirurgie des paupières asiatiques est de consulter un chirurgien esthétique spécialisé. La faisabilité de l’intervention, les modalités et le choix de la technique seront discutés. Une anesthésie générale n’est pas indispensable mais peut se réaliser pour certains patients stressés ou anxieux. L’intervention se déroule le plus souvent sous anesthésie locale.

La peau des paupières est pré

parée plusieurs jours avant l’intervention par de l’homéopathie. Il ne faut pas prendre de médicaments pouvant faire saigner une semaine avant et éviter de fumer 15 jours avant et 15 jours après car la cicatrisation se fait moins bien. L’intervention a lieu en clinique dans la journée.

La convalescence est ensuite de 3 à 12 jours en fonction des ecchymoses (bleus) et des gonflements (oedeme) qui sont plus ou moins marqués en fonction de la peau de chacun et de la technique opératoire utilisée. Dans certains cas il y a des fils à retirer au bout de 5 à 7 jours. Le résultat est visible quasi immédiatement après l’opération mais le résultat final ne peut se juger qu’après 1 à 3 mois d’évolution.

Techniques chirurgicales de la blépharoplastie

Le principe de la blépharoplastie asiatique est toujours le même, refixer ensemble au bon niveau le tarse (cartilage), le muscle releveur de la paupière et la peau de la paupière.

Les dessins pré-opératoires sont fondamentaux car ils permettent de définir avec le patient le niveau souhaité du nouveau sillon palpébral. L’anesthésie locale est réalisée. Elle n’est pas douloureuse.

Plusieurs techniques de chirurgie des paupières asiatiques existent et j’utilise les 3, au cas par cas en fonction des patients. Dans les cas classiques avec une peau pas trop élastique et sans excès de graisse une technique fermée sans cicatrice est possible par exemple alors que dans les cas où il existe un excès de peau et des poches graisseuses avec une paupière lourde il faudra obligatoirement utiliser une technique dite ouverte. Chaque cas est en effet différent.

  • la technique fermée consiste à introduire les fils par 2 à 6 micro-incisions, il n’y a donc pas de réelle cicatrice
  • la technique semi ouverte consiste à introduire les fils par une petite incision courte de 1 cm
  • la technique ouverte consiste à inciser tout le long du sillon. On peut alors retirer de la peau en excès ou des poches graisseuses et fixer plus solidement le sillon si nécessaire. La cicatrice est quasi invisible à terme.

Une intervention visant à corriger une bride au niveau du canthus interne (canthoplastie) est souvent associée pour ouvrir plus le regard en cas de bride à ce niveau. Différents dessins sont possible en fonction de la forme de la bride.

Complications

Les complications sont rares

à partir du moment où la technique est bien maîtrisée. On peut citer la récidive, les asymétries, les anomalies de forme, l’oedème prolongé et les cicatrices défectueuses. Pour plus de détails retrouvez la page dédiée aux blépharoplasties.

Prix et tarif pour chirurgie des paupières asiatiques

L’intervention des paupières asiatiques n’est pas remboursée par l’assurance maladie car il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique. Le prix est variable en fonction de la technique à utiliser (voie ouverte ou fermée, canthoplastie associée ou non) et des modalités d’anesthésie (locale ou générale). En moyenne il faut compter de 2000 à 3200 euros.

asian blepharoplasty