Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Lipome

Le lipome est tumeur bénigne formée de cellules adipeuses (adipocytes ou cellules graisseuses). Le lipome est une tumeur bénigne ce qui signifie que sa croissance est strictement locale, il ne métastase jamais.

Dans sa forme typique de lipome sous-cutané, il revet la forme d’une boule, visible sous la peau, ferme, mobile, non adhérente, plus ou moins grosse, parfois douloureuse. Il peut siéger n’importe où.

Aucune cause n’est retrouvée à ce jour. Une origine familiale est dans certains cas impliquée. Des cas de lipomatose (lipomes multiples) sont décrits.

La croissance des lipomes est très lente (plusieurs années).

Le seul traitement est chirurgical : incision et exérèse directe du lipome. La lipoaspiration permet de réduire la taille de la cicatrice mais n’est pas une bonne solution : elle ne permet pas d’analyser ce qui a été retiré (débrits cellulaires multiples) et surtout est vouée à une récidive quasi systématique de la lésion (car tout n’est jamais retiré notament la membrane autour du lipome).

Un lipome est retiré s’il est génant esthétiquement (par exemple au milieu du front), s’il fait mal, si il est mal situé (proximité d’un gros vaisseau ou d’un nerf), s’il risque en grossissant de comprimer une structure noble (nerf,veine, artère…) ou si il est suspect d’être non pas un lipome mais une autre lésion potentiellement grave (lipome très douloureux, rouge, inflammatoire, qui grossi très rapidement de taille).

Une échographie est souvent réalisée avant l’intervention afin de vérifier que le lipome soit bien superficiel, qu’il ne parte pas dans le muscle sous-jacent et qu’il ne soit pas hypervascularisé. La chirurgie est réalisée avec ou sans hospitalisation, sous anesthésie générale ou locale, selon la localisation et la taille de la lésion. La cicatrice est le plus souvent discrète et placée dans un endroit stratégique pour ne pas être trop visible (exemple lipome frontal la cicatrice est placée au ras des cheveux idéalement). Les suites opératoires sont le plus souvent simples.

Une analyse histologique est systématique.

Les principales complications sont l’hématome et la récidive.

Découvrez toutes les interventions du chirurgien esthétique Dr Masson.

14 questions

Poser ma question

  • BOUCHEIX

    bonjour
    j’ai 47 an avec un lipome actif que j’ai découvert il y a 1 an j’e me suis fait faire enlevé le 29 mars. analyse conclusion bénénin mais il reste des parties. je pense que le chirurgien en à oublié et n’a pas tous vu et il continue à se developper il faisait 12 cm il à enlevé 8 et il m’en reste à nouveau 8 cm à voir…
    il est sanguin avec des nerfs ….
    je dois retourner enlevez le reste
    mais je souhaite refaire un IRM est être sur de tout enlevé et voir si il est profond
    pensez vous qu’il puisse revenir si il est actif ?
    je cherche un spécialiste des lipomes
    quand pensez vous ?
    cordialement

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Oui à mon avis il faut faire une IRM puis de nouveau retirer ce lipome. Le risque de récidive est en moyenne de 5%.
      Bien sincèrement,

  • Lamine Tangara

    Cher Docteur,

    Cela fait 5 ans qu’un lipome frontal est apparu sur mon front. A mesure du temps, il a commence a grossir. J’ai parle a mon medecin traitant de mon intention de me faire operer afin de m’en debarasser mais elle m’a dit qu’etant de peau noire, je risquait de garder une cicatrice qui serait plus peut etre plus grosse que lipome initiale (cheloide).

    Je suis de plus en plus embeter par ce lipome et refuse meme de prendre des photos en raison de la gene de le voir sur mon visage.

    Pourriez- vous m’aider ou m’orienter? Connaisseriez-vous une methode qui reduirait l’apparition de cheloide a l’issue d’une operation ?

    je vous remercie par avance de votre aide.

    Bonne continuation

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Le mieux pour éviter la cicatrice chéloide est de placer si on peut la cicatrice dans une zone cachée par exemple à la jonction du front et des cheveux. Si cela n’est pas possible alors il existe différents raitements pour la cicatrice cheloide : injections de corticoides, pansements à la silicone, pressothérapie, etc.
      Bien à vous,

  • JOEL DJIMGANGDOM

    Dr,

    Moi jai un lipome profond sur le bras. Jai recu un coup de baton qui a occasionne l apparition de ce lipome il ya de cela plus de 10 ans. Il faut seleument la chirurgie ou autre moyen de faire disparaitre ce type de lipome.

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Il existe en effet des cas décrits de lipomes secondaires à un traumatisme. Il n’y a malheureusement pas au jour d’aujourd’hui d’autre façon de retirer un lipome que la chirurgie.

  • Clerc Sylvie

    J’ai un lipome un peu douloureux juste sur l’articulation de l’épaule et voudrais je faire enlever.
    Mais comme il me semble que cela relève de la chirurgie esthétique , je crains que le coût de l’exérèse soit élevé et pas pris en charge par la sécurité sociale.
    Sauriez-vous me dire ce qu’il en est?
    Respectueusement

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Effectivement si vous faites appel à un chirurgien esthétique pour retirer votre lipome une partie des frais ne seront pas pris en charge par l’assurance maladie.
      Bien sincèrement,

  • ENTZMENGER Bruno

    bonjour
    je dois me faire opérer de lipomes début janvier 2017 , le spécialiste souhaite m’opérer plusieurs fois et n’enlever que quelques lipomes à chaque fois. J’en ai de multiples sur le corps et je ne comprends pas que le spécialiste ne m’enlève pas tous les lipomes en une seule opération. Pour quelle raison ne fait-il pas qu’une seule opération pour tout enlever? Serait-il plutôt judicieux de ne faire retirer que les plus gros et laisser les plus petits? Comment éviter la récidive?

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Tous les lipomes peuvent être retirés en une fois mais alors sous anesthésie générale. Sous anesthésie locale la quantité de produit d’anesthésie utilisable est en effet limitée et ne permet pas de tout retirer. La seule façon d’éviter la récidive est de retirer complètement le lipome sans en laisser. Malgré cela il existe toujours un (faible) taux de récidive.
      Bien cordialement,

  • Claudio

    Bonjour, j’ai une trentaine (ou peut-être un peu plus) de lipomes de taille petite ou moyenne, surtout sur les bras et les cuisses. Ils sont apparus surtout entre mes 20 et 30 ans. Tous me gênent esthétiquement, surtout un gros sur le poignet, mais aussi la plupart de ceux sur les cuisses car il y en a beaucoup à cet endroit, il sont concentrés, et la surface de la peau est très irrégulière. Ceux sur les cuisses me gênent aussi pour la douleur qui survient à la pression, même faible, pendant les activités normales de la journée. Il y a quelques année j’en ai fait enlever trois (l’examen a montré qu’ils été bénins). J’ai fait des échographies qui ont montré que typiquement ils sont tous juste sous la peau, isolés et très probablement tous bénins.

    Je viens à mes trois questions :

    1) En considérant le nombre important de lipomes, comment vérifier s’il y en a quelques-uns mal situés et plus dangereux ? (comme vous dites en proximité d’un gros vaisseau ou d’un nerf) Les échographies que j’ai faite peut-être sont trop sommaires. Faut-il un examen plus approfondi, et si oui quel examen ?

    2) Est-il envisageable de les enlever tous ? (environ 30) Si oui, est-il mieux de contacter un chirurgien qui a déjà une expérience pour des cas de lipomes multiples ? Chirurgie esthétique ou un chirurgien d’un grand hôpital ?

    3) Étant donné que les lipomes multiples comme dans mon cas sont rares, peut-être quelques chercheurs pourrait être intéressé à mon cas. Je serais disponible pour contribuer à l’étude de ce type de maladie (analyse ADN, etc.). À qui je peux m’adresser ?

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Voici les réponses à vos questions :
      – Le mieux est l’examen clinique, il n’y a pas de raison de réaliser autre chose qu’une échographie en première intention. Parfois une IRM peut être prescrite pour un bilan approfondi des lipomes.
      – A mon avis oui il est possible de les retirer tous. Consultez un chirurgien du public ou privé qui a l’expérience de cette chirurgie.
      – Les études se font dans les centres hospitalo-universitaires principalement.
      Bien cordialement,

  • Battoia

    Bonjour,
    J’ai plusieurs boules sur la jambe gauche au niveau de la cuisse (je pense que ce sont des lipomes) cela est très inesthétique et me complexe beaucoup.
    Y a t’il une solution esthétique pour les retirer sans trop de cicatrices?
    Si oui effectuez vous ce genre d’opération?
    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement.
    Romy

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonsoir,
      Effectivement je pense que vous avez vu juste, les lésions que vous décrivez semblent correspondre à des lipomes. Il est très probablement possible de les retirer avec une rançon cicatricielle minime, le mieux étant de consulter pour voir ce qu’il est possible de faire. Si vous passez par un chirurgien esthétique vous mettez toutes les chances de votre côté pour avoir de jolies cicatrices. Je réalise bien entendu la chirurgie d’exérèse des lipomes.
      Cordialement,