Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Lifting visage et cou

Le lifting du visage et du cou doit être une intervention de rajeunissement… Il n’est donc pas question de réitérer les erreurs du passé à savoir les liftings conduisant à des traits tirés à l’extrème, des visages figés, sans expression, d’un autre temps, conduisant à tout sauf à un rajeunissement du visage, au contraire.

Le lifting doit être une intervention douce. La mode est actuellement au Mini Lifting (Soft lift ou French Lift) réalisé plus tôt qu’un vrai lifting (entre 40 et 50 ans le plus souvent) et avec des résultats excellents pour lutter contre le début de vieillissement du visage. Une fois les plis, rides, sillons et ptose cutanée installés, il n’y a pas d’autre solution que d’envisager un vrai lifting.

Il n’y a pas un lifting mais des liftings. Chaque lifting doit être unique et adapté au visage et surtout aux expressions du visage. Le lifting peut jouer sur toutes les régions anatomiques :

  • Le front, on réalise alors un lifting frontal ou le plus souvent des injections de toxine botulinique (botox).
  • Le sourcil qui tombe avec l’age et accentue l’aspect fatigué du visage et pesant sur les paupières supérieures, on réalise alors un lifting temporal ou lifting du sourcil ou lifting mannequin, le plus souvent sous anesthésie locale avec une petite cicatrice cachée dans les cheveux.
  • Les paupières, qui présentent un excès de peau ou des poches de graisse, on réalise alors une blépharoplastie, supérieure ou inférieure (paupières du haut ou du bas) qui consiste à ouvrir le regard, retirer la peau en excès et les poches sous les yeux.
  • La cerne qui est de traitement difficile mais peut être améliorée par des injections de graisse (lipofilling) ou d’acide hyaluronique.
  • La pommette qui est vidée ou tombante. On peut la remonter à l’aide d’un lifting centro-facial ou lifting malaire concentrique. On peut également la regonfler si elle est vide par une prothèse en silicone ou un lipomodelage.
  • Les rides et sillon (lèvre supérieure, pli d’amerture, ride du lion, sillon nasogénien…) sont traités par injections ou lipofilling.
  • La lèvre supérieure est rendue plus charnelle par des injections d’acide hyaluronique, la mise en place d’un implant en silicone (permalip) ou remontée à l’aide d’un lifting de la lèvre supérieure.
  • La bouche triste, en U inversée est traitée sans cicatrice par section des muscles DAO (depressor anguli oris).
  • Le cou, les bajoues, les cordes cervicales, la ptose des tissus de la joue est traitée par lifting cervico-facial.
  • Toutes ces procédures peuvent être associées l’une à l’autre.

Le lifting cervico-facial en pratique :

Objectif du lifting : retendre la peau qui est affaisée, redonner l’ovale du visage, redynamiser les muscles du visage.
Durée de l’intervention du lifting : 1h30 à 4h selon la technique
Anesthésie : locale pour un petit lifting (mini lifting), sédation ou générale le plus souvent
Durée de l’hospitalisation : sortir le soir ou le lendemain
Eviction professionnelle : 7 à 15 jours (gonflement, oedème et ecchymoses). Au minimum une semaine le temps que les bleus s’estompent et que les fils soient retirés.
Douleurs : très peu, le lifting n’est pas une intervention douloureuse
Durée de l’efficacité du lifting : 10 à 15 ans selon la qualité de la peau et l’exposition aux toxiques (soleil, tabac…)
A partir de quel âge : 35 ans pour le minilifting, 45 ans pour le lifting mais pas de limite d’âge et aucun age idéal pour faire un lifting
Cicatrices : lifting sans cicatrice car cachées devant l’oreille dans les plis et derrière l’oreille puis dans les cheveux.
Technique opératoire : adaptée à chaque cas (lifting sous cutané, smas, plicature, lambeaux, sous périosté…). Le grand principe des liftings modernes est de retendre la peau ET les muscles sous jacents et non pas seulement la peau.
Complications : hématome et souffrance cutanée principalement, moins de 5% des cas et favorisées par l’aspirine et le tabagisme.

Prix et tarif du lifting cervico-facial : très variable car fonction des gestes à réaliser, à partir de 3800 euros pour un mini lifting, 4500 euros pour un lifting classique et jusqu’à 8500 euros voire plus en cas d’interventions associées.

Pas encore de question posée

Poser ma question