Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Lifting malaire pour pomettes et cernes

La pommette ou région malaire correspond au relief visible à la partie haute et latérale de la joue, au niveau du tiers moyen du visage. Elle correspond au relief osseux du zygomatique, à des muscles faciaux et à des compartiments graisseux sous-jacents, plus ou moins développés.

Sous l’effet de la résorption osseuse liée à l’âge, de l’affaiblissement des muscles du visage et de leurs aponévroses (système musculo aponévrotique superficiel ou SMAS), de la fonte graisseuse et du relachement cutané, la pommette tombe et s’atténue avec le temps.

La pommette est une unité fondamentale et essentielle dans l’harmonie du visage. Sans elle, plus de soutien pour la paupière inférieure qui tombe (oeil rond, rides, ectropion), la cerne se creuse, se pigmente et la vallée des larmes devient plus marquée, le sillon nasogénien sous la pommette se plisse de plus en plus, les bajoues apparaissent latéralement en bas du visage, le visage devient triste, fatigué et comme vidé. La joue creusée donne souvent l’air « malade » dans le langage et le vécu populaire.

Plusieurs interventions sont décrites et possibles. Elles sont réalisées seules ou associées à d’autres gestes (paupières, minilifting, lifting temporal, lifting de la lèvre supérieure…). Leur objectif est soit de remonter vers le haut une pommette qui est tombée soit d’augmenter son volume et la projection.

On distingue pour traiter la région malaire 5 grandes techniques :

  • les injections résorbables (acide hyaluronique)
  • les injections non résorbables et autologues (transfert de graisse ou lipofilling ou lipomodelage)
  • les implants de pommette en silicone
  • le lifting malaire ou lifting malaire concentrique ou lifting centro facial ou midface lift de Claude Lelouarn
  • le lifting malaire bi plan sous cutané et sous périosté

Les injections résorbables

Le produit le plus utilisé est l’acide hyaluronique. Les injections sont réalisées au cabinet et aucune anesthésie n’est nécessaire. Le produit est entièrement résorbable au bout de 9 à 18 mois. Une reprise des activités est possible dès le lendemain de la séance. Le résultat est visible immédiatement. L’effet recherché est une augmentation du volume de la pommette. Les tarifs sont fonction de la quantité de produit nécessaire (à partir de 400 euros).

Les injections non résorbables (lipofilling)

Le principe du lipofilling (ou liposculpture, lipomodelage, coleman, transfert de graisse, greffe d’adipocytes) est de prélever à un endroit du corps de la graisse (cuisses, genoux, hanches, ventre, fesse, poignées d’amour, culotte de cheval…) de façon douce et atraumatique à l’aide de microcanules et d’une microincision. La graisse prélevée est ensuite purifiée et traitée par centrifugation puis réinjectée à l’endroit voulu.

L’intérêt est évident : la graisse est celle du patient, la méthode est donc naturelle et la graisse transférée reste de façon définitive (non résorbable). La graisse injectée va augmenter le volume de la pommette.

L’anesthésie est locale, locale avec une sédation ou générale. Une hospitalisation n’est pas forcément nécessaire. Au niveau de la zone où la graisse est prélevée, il peut y avoir un petit oedème pendant quelques semaines, très discret car les quantités aspirées sont infimes. La cicatrice mesure 1 mm, est cachée dans un pli et est quasiment invisible. La graisse réinjectée au niveau des pommettes va se résorber d’environ 30% les 3 premiers mois. Puis elle ne bougera plus (sauf variations pondérales extrèmes). Le résultat est donc définitif. Il peut y avoir un gonflement initial au niveau des pommettes et quelques bleus qui disparaissent en 7 à 15 jours. On conseille donc une éviction professionnelle de 7 à 15 jours pour cette intervention. Le tarif du lipofilling des pommettes est variable selon le mode d’anesthésie et la quantité nécessaire de graisse. Prix à partir de 2000 euros.

Les prothèses ou implants en silicone de pommettes

La cicatrice est invisible car cachée à l’intérieur de la paupière inférieure (voie conjonctivale) ou à l’intérieur de la bouche. Un décollement sous le périoste du malaire est réalisé (au ras de l’os zygomatique) et une loge sur mesure est créée de façon minutieuse afin de recevoir l’implant. L’implant est en gel de silicone, monobloc, cohésif. 3 tailles existent. La durée de vie moyenne est de 10 à 15 ans. Les principales complications sont le rejet de l’implant, l’infection et la migration de la prothèse de pommette. Ces complications sont rares. Une anesthésie générale est utilisée, l’intervention dure 1h environ et une hospitalisation d’une nuit est souvent réalisée mais la chirurgie peut être faite en ambulatoire. Le gonflement post opératoire est de 15 jours en moyenne, des bleus peuvent être présents de 7 à 15 jours après l’intervention, on conseille donc une éviction professionnelle de 7 à 15 jours. L’intervention est peu douloureuse et l’implant invisible. Les résultats sont souvent spectaculaires et naturels contrairement aux avis et idées que l’on peut s’en faire. Le tarif des implants de pommette en silicone débute à 3800 euros pour les cas les plus simples.

Le lifting malaire concentrique ou lifting centro facial

Le principe est différent de celui des injections d’acide hyaluronique, du lipofilling des pommettes ou des implants en silicone malaires. Ces techniques servent à augmenter le volume et la projection de la pommette. Le lifting malaire concentrique sert lui à remonter vers le haut la pommette qui s’est affaissée. Un certain volume préexistant au niveau de la pommette est donc nécessaire.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale. Elle dure entre 1h30 et 2h et l’hospitalisation est habituellement de 24h. D’autres gestes sont souvent associés au lifting malaire concentrique : blépharoplastie, lifting temporal, lifting cervicofacial, lifting de la lèvre supérieure. Il est important de ne pas prendre d’aspirine ou tout autre médicament pouvant augmenter les saignements dans les jours avant l’intervention et d’arrêter de fumer au moins 3 semaines avant le lifting malaire.

Comme pour toute intervention de chirurgie esthétique, il faut 2 consultations avec votre chirurgien et une avec l’anesthésiste avant l’intervention ainsi qu’un bilan sanguin pré-opératoire.

La technique que j’utilise le plus souvent consiste à réaliser une cicatrice soit au niveau de la paupière inférieure sous les cils (cicatrice sous ciliaire ou palpébrale inférieure) qui sera invisible après quelques semaines soit la techique endoconjonctivale (la cicatrice est à l’intérieur de la paupière inférieure donc complètement invisible). La choix de l’incision cutanée (cutanée ou conjoctivale c’est à dire dehors ou à l’intérieur de la paupière inférieure) est fonction de l’excès de peau présent au niveau de la paupière.

Des fils de suspension sont ensuite placés sur chaque pommette (en général 3 fils sont utilisés) selon des vecteurs verticaux et obliques externes afin de remonter la pommette vers le haut et souvent légèrement vers l’extérieur afin d’augmenter l’effet de rajeunissement du visage.

Des microperforations sont réalisées au niveau de l’os malaire et servent à arrimer les fils de suspension afin qu’ils ne bougent pas. Il est essentiel d’arrimer les fils de suspension à un support osseux et donc solide, autrement les fils vont se détendrent et la pommette retomber.

Il est essentiel de choisir un chirurgien formé à cette technique de lifting très spécialisée car la maitrise du geste est fondamentale.

Les suites sont assez longues par rapport à un lifting classique en raison de l’oedème (gonflement) post opératoire. Il faut compter 3 semaines durant lesquelles le visage sera marqué (gonflement et souvent ecchymoses). Il n’y a pas de soins locaux particuliers à réaliser à part mettre des gouttes dans les yeux et de la glace sur les joues les premiers jours. Les douleurs sont assez modérées. On peut être légèrement gêné les premiers jours pour manger des aliments solides.

La complication principale est l’ectropion qui est une rétraction de la paupière inférieure vers le bas qui va découvrir le blanc de l’oeil (oeil rond). La seconde complication est le lachage des fils de suspension avec récidive de la ptose de la pommette vers le bas. Ces complications sont rares si le chirurgien esthétique est bien formé à cette technique et que l’indication opératoire est bonne.

Le tarif du lifting malaire est variable (dépend des éventuels gestes associés) et le prix exact ne pourra vous être communiqué qu’en consulation. Il faut compter au minimum 4000 euros.

Le lifting malaire bi plan

Cette technique moderne est à mon avis une référence dans le domaine du rajeunissement du 1/3 moyen du visage. Elle m’a été décrite par le Docteur Marc Divaris. Le principe est d’individualiser la pommette à la fois en profondeur (au ras de l’os ou sous périosté) et en superficie (en sous cutanée, sous la peau). La pommette est libérée de ses attaches superficielles et profondes et peut ainsi être ascensionnée et modelée de façon spectaculaire. Le visage retrouve son éclat et ses énergies.

Une cicatrice de lifting classique est utilisée pour libérer la pommette en superficie et un lifting ou minilifting du bas du visage et du cou est donc associé à la technique. Le plan profond est libéré par une voie située dans les cheveux, au dessus et un peu à l’extérieur du sourcil. Un lifting temporal (lifting mannequin) est donc également associé. La pommette est remontée à l’aide de fils de suspension qui sont fixés au niveau de l’aponévrose temporale, très solide. Les suites sont celles d’un lifting classique. Il n’y a pas de geste osseux réalisé dans cette technique et donc en effet moins de gonfements post opératoires

Les techniques sont donc très variées en ce qui concerne la chirurgie esthétique des pommettes : injections d’acide hyaluronique, lipofilling, prothèses en silicone servant principalement à augmenter le volume de la pommette et lifting malaire concentrique ou bi plan afin de la remonter.

Poser votre question

  • Parienti

    Bonjour faites vous un prix global d un min lifting associé à une bleoharoplastie supérieure anasthesie compris donc le prix total merci d avance

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Pour un mini lifting et une chirurgie esthétique des paupières supérieures (blépharoplastie supérieure) comptez au minimum 5000 euros.

  • Nina

    Bonjour Docteur,

    Quel serait le prix d’un lifting
    malaire bi plan. J’ai déjà eu un centro facial il y a 15 ans, mes pommettes tombent un peu et creusent donc les cernes, la vallée des larmes. .. normal à 68 ans !
    Merci.

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Comptez en moyenne 6000 euros pour cette intervention.
      Bien sincèrement,