Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Lifting frontal

Autrefois extrèmement répandu, le lifting frontal est moins pratiqué de nos jours.

Il ne faut pas confondre le lifting frontal avec le lifting temporal. Le lifting temporal est très fréquent et a pour objectif de remonter et de remettre en tension les sourcils qui tombent (« lifting mannequin »).

Le lifting frontal vise à effacer les rides du front et à retendre vers le haut le front (à le lisser).

Différentes techniques de lifting frontal

  • Lifting frontal par voie coronale ou mask lift (lifting sous périosté)

    Une cicatrice est dessinée dans les cheveux, d’une oreille à l’autre (voie coronale). Toute la peau du front est décollée et le muscle frontal responsable des rides horizontales du front est sectionné. De même on sectionne les 2 muscles corrugateurs qui sont responsables de la ride du lion, verticale entre les 2 sourcils. Un recul de la ligne d’implantation des cheveux est inévitable avec cette technique et le front parait allongé. Cette intervention lourde est en très grand recul depuis l’utilisation de la toxine botulinique (botox) pour traiter les rides du front et la ride du lion. Les résultats sont en effet similaires (à la différence que le Botox a un effet limité dans le temps). Le véritable mask lift traite en même temps la position des paupières (canthopexie) et permet de modifier les pommettes. Cette intervention n’est réalisée actuellement que dans des cas extrèmes de modification du visage ou de féminisation du visage chez les patients transgenres.

  • Lifting frontal par voie précapillaire

    Le principe est relativement identique à la différence que la cicatrice est située non pas d’une oreille à l’autre dans les cheveux mais au ras des cheveux, à la limite de la peau du front et des cheveux (voie précapillaire). La cicatrice est dite en W afin d’être le moins visible possible. Cette intervention n’est également plus beaucoup réalisée depuis le développement du Botox.

  • Lifting frontal endoscopique

    4 petites cicatrices de 1 cm sont dissimulées dans les cheveux. A l’aide d’une caméra et d’un système d’instruments spéciaux, il est possible d’obtenir le même résultat qu’avec un lifting frontal classique mais de façon mini invasible, plus douce et moins traumatisante pour l’organisme. La technique demande un certain savoir faire. Les suites opératoires sont plus simples qu’avec les techniques ouvertes classiques. Le muscle frontal peut être traité, de même que la ride du lion et que la position des sourcils.

Les prix et tarif du lifting frontal sont donnés au cas par cas car dépendant de la technique opératoire. Il faut compter au minimum 6000 euros.

Poser votre question

  • TIVIER

    Bonjour Docteur,

    j’ai 43 ans, j’aimerais faire un Mask-Lift afin de remodeler des arcades sourcilières proéminentes qui me donnent un oeil creux, j’ai lu qu’il était possible de traiter ce problème de sinus frontaux hypertrophique par un meulage fronto-glabellaire et / ou une ostéotomie du sinus frontal. Docteur qu’en pensez-vous ? y a t’il des risques pour la santé ? Seriez-vous habilité a faire cette opération ? Le recul de la ligne d’implantation des cheveux est-il inévitable avec cette technique ?

    Par la même occasion, faire un lifting pour effacer de mon visage les rides frontales, rides du Lion et Sillons naso-géniens.
    J’ai pointe du nez qui s’affaisse, j’avais fais une rhinoplastie en 1993 et depuis j’avais des difficultés respiratoires (valves ?) j’aurais aimé remédier à ce problème en même temps afin d’éviter l’accumulation des interventions.

    Je réside à Bamako au Mali et je serai prêt à venir faire l’intervention en France.
    Quel budget dois-je envisager ? Que me conseillez-vous ?

    Dans l’attente de vous lire, veuillez agréer Docteur, mes salutations distinguées.

    MT

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Le mask lift est une opération très peu pratiquée à ce jour, les indications n’existent quasiment plus à mon sens car il s’agit d’une chirurgie très lourde qui se faisait beaucoup dans les années 80-90-2000 mais est actuellement tombée en désuétude. Le reste est plus classique.
      Bonne journée,