Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

La chirurgie esthétique après la grossesse

Plastie abdominale et cure de ptose

La chirurgie esthétique après la grossesse

Pourquoi avoir recours à la chirurgie esthétique suite à une grossese

Afin de pallier certaines séquelles physiques faisant suite à l’accouchement, nombre de femmes choisissent de recourir à la chirurgie esthétique après la grossesse. En effet, pour remédier efficacement aux kilos et bourrelets superflus résiduels, à l’affaissement et la ptose des seins, à la distension de la peau du ventre ou encore au relâchement de certains muscles (diastasis des muscles abdominaux), contacter un chirurgien esthétique s’avère souvent la meilleure des solutions pour les femmes désirant retrouver une silhouette plus harmonieuse et effacer certains défauts qu’il serait quasi impossible de faire disparaître avec simplement une activité physique et sportive ou un régime alimentaire.

Quelques conseils préalables ; avant toute chose, il est bon de savoir que confrontés à une grossesse, les organismes ne réagissent pas tous de la même manière. Ainsi, si maintes femmes prennent du poids ou déplorent un affaissement de leur poitrine, d’autres, à l’inverse, n’auront aucune vergeture et retrouveront très rapidement leur poids de forme et leur corps d’avant. Nous ne sommes pas tous égaux face à la nature.

Dans tous les cas, beaucoup de femmes souhaitent se réconcilier avec leur corps après leur grossesse et, pour ce faire, jettent leur dévolu sur la chirurgie esthétique. Cependant, la décision devant être mûrement réfléchie, il est conseillé de prendre un délai d’au moins 6 mois avant de solliciter un rendez-vous avec un professionnel, le temps de laisser au corps une chance de se remettre de lui-même. Si une chirurgie des seins est envisagée il faut attendre au moins 9 mois après la fin de l’allaitement avant de toucher à quoi que ce soit.

Les opérations de chirurgie esthétique les plus fréquentes après la grossesse

La liposuccion après la grossesse

Opération destinée à éliminer la graisse accumulée en trop grande quantité, la liposuccion s’avère une opération relativement simple et des plus fréquentes après une grossesse.

Effectuée sous anesthésie générale, la liposuccion tend à supprimer les amas de graisse situés au niveau des hanches, du ventre, des cuisses, des genoux ou encore de la culotte de cheval. Dans certains cas où la graisse est présente en petite quantité et sur des zones limitées, il est possible d’effectuer une lipoaspiration douce sous anesthésie locale sans avoir besoin de recourir à une anesthésie générale.

La plastie mammaire après la grossesse

Nombre de femmes recourant à la chirurgie esthétique après la grossesse désirent ardemment remédier à l’affaissement, ou ptôse, de leurs seins. En effet, souvent malmenés au cours de la grossesse ainsi que, éventuellement, de l’allaitement, les seins peuvent retrouver de leur superbe grâce à une plastie mammaire. Dans ce cas, le chirurgien peut procéder à une augmentation mammaire par prothèses ou parfois par transfert de graisse (lipofilling) qui combine chirurgie de la poitrine et liposuccion. Dans d’autres cas les seins sont tombants et vidés. Il faudra alors remettre du volume au niveau de la poitrine (par exemple en utilisant des implants mammaires) mais également associer un lifting des seins afin de retirer la peau en excès et de remonter la poitrine. Dans d’autres cas le Dr Masson utilise les techniques de réduction mammaire ou plastie mammaire de réduction quand les seins conservent un volume trop important. Le principe est alors de les réduire tout en les remontant.

L’abdominoplastie après la grossesse

Conséquence fréquente de l’accouchement, le relâchement des muscles abdominaux et de la peau peut être corrigé par le biais d’une abdominoplastie. Intervention classique dans ce contexte, cette dernière vise à supprimer le surplus de peau et tonifier le revêtement cutané tout en repositionnant les muscles abdominaux et parfois à retirer l’excès de graisse associé afin de retrouver un ventre plat.

Il est également possible d’associer une chirurgie des seins (augmentation mammaire, cure de ptose, réduction mammaire, lipofilling) et une intervention au niveau du ventre (plastie abdominale, mini plastie abdominale, cure de diastasis ou liposuccion du ventre et souvent des flancs) en un seul temps opératoire. Certains conditions doivent être réunies (absence d’antécédents médicaux, bonne santé, pas d’anémie, période de convalescence post-opératoire suffisante, etc).

En résumé les demandes de réparation après une grossesse sont très fréquentes et il existe de nombreuses solutions afin de retrouver son corps d’avant. Le Dr Masson est à votre disposition pour vous conseiller en consultation sur les possibilités techniques existantes.

Author Info

Vincent Masson

Vincent Masson

Poser votre question

  • Cécile

    Bonjour
    J habite la région Rhône Alpes j aurais aimer savoir dans quelles cliniques le docteur Masson exerce t il car suite à ma grossesse j ai perdu énormément de poitrine + affaissement, je souhaiterai avoir recours à une chirurgie plastic afin de pouvoir redonner du volume à ma poitrine. Merci de votre réponse.
    Cordialement.

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      De ce que vous me décrivez : une perte de substance et un affaissement de la poitrne, nous pouvons envisager de pratiquer une cure de ptose mammaire (lifting de la poitrine) ainsi qu’une augmentation des seins par la pose d’implants (prothèses) mammaires afin que vous puissiez retrouver un volume plus important.
      Vous pouvez prendre un rendez-vous de consultation directement auprès de ma secrétaire au 0144710218 afin que nous puissions en discuter. Nous restons à votre disposition, bien sincèrement.

  • Linda

    Bonjour, mon cas est que j’ai 38 ans et j’ai mis au monde 4 enfants, et aujourd’hui je n’ai quasiment plus de poitrine j’ai l’impression d’être une petite fille, pensez-vous qu’après une consultation bien évidemment, pour une augmentation mammaire, vous puissiez me constituer un dossier pour une demande préalable d’entente auprès de la sécurité sociale. Je vous donne mon tour de poitrine :82cm et mon tour de dos :75cm.
    J’ai beau mettre des soutiens gorge rembourrés, ça reste toujours vide et ça se voit à travers mes vêtements et j’en ai honte, je ne trouve pas ma taille de soutien gorge et à vrai dire je ne connais même pas ma taille.
    Pensez vous pouvoir m’aider ?

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Une entente préalable peut se demander si il y a une agénésie vraie mais attention elle ne couvrira pas tous les frais liés à l’intervention.