Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à Paris

Pénoplastie : Augmentation Taille Pénis

La pénoplastie (ou phalloplastie) est une chirurgie du sexe masculin qui a pour but d’augmenter la longueur (pénoplastie l’élargissement) et/ou la largeur (pénoplastie d’allongement) du pénis. Le docteur Vincent Masson est un des chirurgiens esthétique spécialiste de la pénoplastie à Paris. Cette chirurgie est de plus en plus répandue et les demandes de plus en plus fréquentes.

Quelle est la taille normale d’un pénis ?

Beaucoup d’hommes sont complexés par la taille de leur pénis. On considère que la taille habituelle d’un sexe en érection est de 12 à 18 cm. Il n’y a pas réellement de taille normale. La différence de taille entre le pénis au repos et en érection peut être très importante, en fonction du coefficient de dilatation des corps caverneux (éponges remplies de sang lors de l’érection). La taille du pénis, que ce soit la longueur ou sa largueur, n’influence pas à elle seule la qualité d’un rapport sexuel ni le plaisir du ou de la partenaire. Mais le fait d’être complexé par la taille de son sexe peut être un facteur de blocage psychologique évident et la correction de ce complexe améliore l’image de soi.

Principes généraux de la pénoplastie

L’élargissement du pénis

On parle de lipofilling, technique de Coleman, transfert de graisse, liposculpture, lipopénosculpture (LPS), greffe de tissu adipeux, lipomodelage, reinjection de graisse autologue. Tous ces termes sont en fait synonymes. Le principe est de prélever de la graisse de manière atraumatique quelque part sur le corps du patient à la manière d’une liposuccion (souvent la graisse est prélevée sur l’abdomen ou les flancs) et de la réinjecter au niveau de la verge. Il s’agit d’une méthode qui a plus de 20 ans de recul et qui est considérée comme fiable et sûre. L’avantage de cette technique est que la graisse provient du patient lui même, la méthode est donc naturelle. Il n’y a pas de mise en place de corps étranger. Une alternative à la réinjection de graisse est l’injection d’acide hyaluronique (dont les résultats ne sont pas définitifs et durent en moyenne 6 mois à 1 an contrairement à l’injection de graisse dont les résultats sont définitifs).

L’allongement du pénis

La principale technique consiste en une section du ligament suspenseur de la verge.

La chirurgie l’allongement ou l’élargissement du sexe peut être couplée à une autre intervention comme le lifting des testicules ou une circoncision.

Avant l’intervention

Une première consultation avec votre chirurgien plasticien a lieu. Un examen clinique minutieux et un interrogatoire précis sont indispensables. Le chirurgien vous expliquera exactement en quoi consiste l’intervention dans votre cas et quels résultats vous pouvez espérer. Une fiche d’information et un devis fixant le tarif de l’intervention vous seront remis. Une deuxième consultation avec le chirurgien est indispensable avant l’intervention afin de répondre à toutes vos questions. Le délai entre la première consultation et l’intervention est de 15 jours minimum (médico-légal).

Un bilan pré-opératoire (prise de sang) sera réalisé quelques jours avant l’intervention. Un médecin anesthésiste sera vu en consultation au minimum 48h avant l’opération.

Il est très important de ne pas prendre de médicaments faisant saigner (aspirine, anti-inflammatoires, anticoagulants) dans les 10 jours avant l’intervention. Le rasage pubien est recommandé plusieurs jours avant l’intervention afin de diminuer le risque d’infection. Enfin le tabac altère de façon considérable les résultats en terme de cicatrisation et de prise du lipomodelage et il est donc conseillé d’arrêter de fumer idéalement 1 mois avant l’intervention et 1 mois après.

Qu’il s’agisse d’un allongement ou d’un élargissement de la verge, vous êtes hospitalisé un matin et ressortez soit le soir même (chirurgie ambulatoire) soit le lendemain. L’anesthésie est le plus souvent générale, parfois simplement locale avec sédation. La durée de l’intervention est comprise entre 45 et 90 minutes.

La pénoplastie d’élargissement : technique chirurgicale

La graisse est prélevée à l’aide d’une canule de liposuccion sur le ventre, les hanches, les poignées d’amour, les cuisses où à d’autres endroits selon la morphologie du patient. Une ou 2 petites cicatrices de 2 à 3 mm sont nécessaires pour le prélèvement. La quantité de graisse prélevée est variable, elle est en moyenne de 200cc. La graisse est ensuite lavée et centrifugée dans une machine spécifique afin de retirer l’huile et de ne garder que les bonnes cellules graisseuses (cellules souches). La graisse ainsi préparée est réinjectée au niveau de la verge entre la peau et les corps caverneux à l’aide de micro-incisions (inférieures à 1 mm, invisibles). De nombreux trajets sont réalisées afin d’obtenir un résultat harmonieux. La graisse injectée ne prend jamais quelque soit la technique opératoire à 100%, il y a toujours une partie qui va se résorber et qui est fonction de chaque patient. En moyenne d’après les études internationales 70% de la greffe va prendre. Le chirurgien anticipe cette fonte de graisse en surcorrigeant, c’est à dire en mettant lors de l’opération plus de graisse. La liposculpture est une méthode définitive, la graisse injectée qui ne s’est pas résorbée va rester pour la vie à cet endroit. Une stabilité pondérale est conseillée, en effet la graisse transférée est sensible aux variations de poids.

La pénoplastie d’allongement : technique chirurgicale

Une incision est réalisée au dessus de la verge, sur le pubis au niveau des poins pubiens et aura une forme de Z, de Y inversé ou de U en fonction de votre anatomie. Le ligament suspenseur est sectionné. Le gain de longueur obtenu est fonction de ce ligament et peut aller de 2 à 5 cm.

Après l’intervention, les suites opératoires

Globalement les suites opératoires sont peu douloureuses. Un traitement contre la douleur vous sera systématiquement prescris de même qu’un traitement visant à diminuer l’intensité des érections les premiers jours suivant l’intervention (ce traitement est toujours réversible) afin de ne pas abîmer les résultats de la pénoplastie. La verge est gonflée et bleue (ecchymoses) pendant les premiers jours. Le dégonflement est progressif. Le port d’un caleçon ample est conseillé. Les zones de prélèvement de la graisse peuvent également être gonflées et bleues plusieurs jours. Il n’y a pas de fils à retirer (fils résorbables) et pas de pansement à faire. La douche est autorisée dès le lendemain de l’intervention. Un repos de quelques jours (en fonction de l’activité professionnelle) est recommandé et on conseille d’attendre 3 semaines avant la reprise des activités physiques (sport, rapports sexuels).

Quel résultat espérer suite à une pénoplastie ?

Dans le cas de l’élargissement, un délai de 3 mois est nécessaire afin d’apprécier le résultat définitif (cicatrisation, résorption de la graisse, fonte de l’oedème). L’élargissement obtenu au repos est en moyenne de 2 à 3 cm de circonférence et un peu moins en érection (1 à 2 cm). Le gland n’est pas affecté par cette modification (sa taille est la même qu’avant la pénoplastie). L’érection n’est pas perturbée et les cicatrices invisibles. La verge conserve un aspect naturel, le résultat est définitif sous réserve d’absence de perte importante de poids. Les partenaires ne voient pas de trace de chirurgie.

Dans le cadre de l’allongement, un délai de 1 mois est nécessaire afin d’apprécier le résultat. La cicatrice peut être rouge pendant 3 à 6 mois (mais facilement dissimulée dans les poils). La verge est allongée de 2 à 5 cm en moyenne au repos, en fonction de votre anatomie et de la force du ligament qui est sectionné. Le résultat est définitif. Attention fait très important : l’allongement n’est actif qu’au repos et non en érection. C’est à dire que la longueur de la verge en érection restera la même après l’intervention que avant, quelque soit la technique chirurgicale et le chirurgien. Deuxième fait très important, le fait de sectionner le ligament suspenseur de la verge diminue la verticalité de l’érection. Cela n’entraîne presque jamais de gêne lors des rapports mais doit bien être compris et accepté avant la pénoplastie d’allongement. La qualité de l’érection n’est pas modifiée.

Quelles sont les complications possibles ?

Dans le cas de la pénoplastie d’élargissement :

  • irrégularités, nodules sous-cutanés (petites boules), asymétrie peuvent apparaître. Généralement non gênants (au contraire ils augmentent souvent le plaisir de votre partenaire en modifiant les rapports de frottement lors du coït), ils sont accessibles le plus souvent à une simple correction.
  • hypocorrection. Le patient considère que le gain de diamètre n’est pas suffisant et souhaite une 2ème intervention. Ce n’est pas vraiment une complication à proprement parler. Voyant le résultat de l’intervention, il n’est pas rare que les patients me demandent une deuxième intervention similaire afin d’augmenter encore plus la taille de leur pénis.

Que ce soit pour la pénoplastie d’allongement ou d’élargissement :

Comme pour toutes les opérations peuvent survenir, bien que ce soit rare, un hématome, une infection, un retard de cicatrisation, des cicatrices disgracieuses, un oedème persistant plus longtemps que la normale, une nécrose cutanée, des troubles transitoires de la sensibilité ou de l’érection.

Interventions associées ?

En fonction des demandes, un lifting du scrotum (lifting des testicules), une circoncision ou une liposuccion peuvent être associés à la pénoplastie d’augmentation.

Quel est le prix d’une pénoplastie ?

Le prix de la pénoplastie vous sera donné en consultation par le Docteur Vincent Masson chirurgien estéhtique à Paris. A partir de 3000 euros. Voir les prix des interventions à Paris.

La pénoplastie d’augmentation ou d’élargissement par injection d’acide hyaluronique

Que penser de cette technique ? Le principe est le même pour pour la pénoplastie d’élargissement par injection de graisse : augmenter la taille de la verge au repos et en érection. Le gain de diamètre obtenu va de 1 à 3 cm avec cette méthode d’injection d’acide hyaluronique. La taille du gland n’est pas modifiée. L’avantage est que cette technique peut être réalisée au cabinet, sans aucune anesthésie et qu’aucun prélèvement de graisse n’est réalisé (pas d’association avec une liposuccion). Les douleurs post-opératoires sont un peu moindres que lors de l’injection de graisse. Les bleus et ecchymoses sont identiques. Les cicatrices sont les mêmes (micro-incisions). Les complications potentielles post-opératoires sont également les mêmes. L’acide hyaluronique est un produit présent naturellement dans le corps humain. Sa forme synthétique est utilisée habituellement pour combler les rides ou ridules et augmenter les volumes du visage. Mais elle donne de bons résultats au niveau de la verge. Le recul de cette technique est de plus de 10 ans. Elle est principalement utilisée par les médecins et non les chirurgiens. Le principal inconvénient de cette technique est que le résultat n’est pas définitif contrairement au lipofilling (transfert de graisse). La graisse qui est injectée au niveau de la verge reste durant la vie entière (sauf perte massive de poids) alors que l’acide hyaluronique est un produit résorbable, c’est à dire qui va disparaitre avec le temps. L’effet dure entre 6 mois et 12 mois en moyenne, exceptionnellement plus, quelque soit la technique utilisée ou le produit. Il faut donc refaire l’opération tous les ans. Pour cette raison, les demandes sont beaucoup plus rares que pour la technique d’augmentation du pénis par injection de graisse.

Fiche résumé Pénoplastie

Avant l’intervention

  • 2 consultations avec votre chirurgien, remise d’un devis et d’une fiche d’information et de consentement éclairé
  • respect du délai légal de 15 jours entre la première consultation et la pénoplastie (délai de réflexion)
  • réalisation d’un bilan préopératoire et de photographies médicales
  • rasage de la zone opérée plusieurs jours avant
  • consultation avec l’anesthésiste
  • Arrêt du tabac, pas d’aspirine, anti-inflammatoires ou anticoagulants plusieurs jours avant

L’intervention

  • Entrée le matin et sortie le soir ou le lendemain matin de l’hôpital
  • Anesthésie locale avec sédation ou anesthésie générale
  • Durée de l’intervention : 45 min à 1h30

Après l’intervention

  • Repos quelques jours (selon profession)
  • Pas de sport ou relations sexuelles 3 semaines minimum
  • Douleurs calmées par antalgiques classiques, érections diminuées par traitement spécifique quelques jours
  • Sous vêtements amples, douche tous les jours, pas de pansement ni de fils à retirer
  • Verge bleue et gonflée plusieurs jours
  • Résultat final : 3 mois pour l’élargissement et 1 mois pour l’allongement, résultat définitif et à vie
  • Gain espéré : 2 à 3 cm au repos et 1 ou 2 en érection pour l’élargissement et 2 à 5 cm au repos pour l’allongement

2 questions

Poser ma question

  • Carlier

    Bonjour Docteur.
    La pénoplastie par élargissement permet-elle,outre le fait d’obtenir un gain en largeur,de gagner également un peu de longueur?
    Merci.
    Cordialement.

    • Vincent Masson
      Vincent Masson

      Bonjour,
      Quand on réalise un élargissement du pénis par injection de graisse (lipofilling de la verge) on obtient un gain de diamètre bien entendu mais également un peu plus de longueur. L’augmentation de longueur de la verge est modérée mais tout de même significative.
      Bien sincèrement,